Le Village des commerçants a ouvert ses portes à Bruay

Un outil adapté aux habitudes des consommateurs

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9534 par

Le Village des commerçants de Bruay-la-Buissière a ouvert ses portes depuis quelques semaines. Les cinq cellules commerciales ont trouvé preneurs. La société Cash boissons a ainsi retrouvé son site d’accueil initial, mais dans un cadre flambant neuf qui n’a pas tardé à séduire les consommateurs.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les employés de Cash boissons sont heureux de retrouver un site qu’ils connaissent bien.

Le chantier du Village des commerçants de Bruay-la-Buissière avait démarré à l’automne 2014 et est achevé depuis le courant du mois d’avril. Situé à équidistance entre le centre-ville et la zone commerciale de la Porte-Nord, cet équipement a été installé sur une parcelle de 4 500 m² en friche. Au total, cinq cellules ont été aménagées et toutes ont trouvé preneurs. Un boucher, un fleuriste, un déstockeur alimentaire, un boulanger et un commerce de boissons ont posé leurs valises à cet endroit stratégique car se trouvant le long d’un axe passant. C’est justement cet atout qui a séduit les investisseurs. Le Village des commerçants, de par son esthétique et les possibilités qu’il offre en termes de stationnement, n’a pas tardé à trouver sa clientèle. De plus, son accès est pratique et il est localisé sur un flux classique maison/boulot. «Les activités se veulent complémentaires de celles qu’on recense sur la Porte-Nord. D’ailleurs, pour réussir ce genre d’implantation, il faut être localisé en dehors d’un centre commercial. On vise une clientèle de passage et piétonnière, dans un endroit à forte densité de population. Cette réalisation moderne et design attire les consommateurs», explique Guillaume Darques, l’agent immobilier qui a impulsé le projet.

Le Village n’a pas tardé à trouver sa clientèle.

Le Village n’a pas tardé à trouver sa clientèle.

Retour aux sources. Du côté de chez Cash boissons, on est tout heureux de retrouver un lieu que l’on connaît particulièrement bien, comme le souligne le gérant Damien Beauventre : «Nous avons dû nous exiler pendant les travaux, durant six mois. Nous sommes satisfaits d’avoir intégré le Village depuis le 14 avril dernier. Le cadre est plus agréable qu’auparavant, les gens s’arrêtent plus facilement. L’arrivée de nouvelles enseignes apporte un souffle nouveau incontestablement… Des gens qui viennent acheter de la viande, des fleurs ou du pain entrent plus facilement chez nous. La réciproque est également vraie, nos habitués effectuant également des emplettes chez nos voisins.»

Née à Auchy-les-Mines, Cash boissons dispose aujourd’hui de six magasins, dont celui de Bruay-la-Buissière qui s’étend désormais sur une surface de 480 m². «Nous commercialisons des bières1, sodas et vins… Auparavant, le bâtiment que nous occupions n’était pas adapté. Aujourd’hui, nous avons intégré une cellule qui cadre pleinement avec nos besoins, tant au niveau de l’espace de vente que de stockage», précise Damien Beauventre.  

Pour Bruay-la-Buissière, l’arrivée de ces cinq enseignes constitue une bonne nouvelle et elle apporte une dynamique nouvelle. En effet, le commerce de centre-ville souffrait ces dernières années et, à l’inverse, l’attractivité de la Porte-Nord n’avait cessé de s’accroître.

1. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.