Les rencontres "Entreprises et Territoires" de Gravelines

Une journée pour convaincre

Publié dans l'édition Nord N. 8726 par

La deuxième édition, le 9 avril, du salon «Entreprises et Territoires» de Gravelines a été à la hauteur des attentes des organisateurs et des participants : 145 exposants étaient présents au complexe sportif et de loisirs Sportica qui est devenu «the place to be» de la relation B to B… «L’objectif de ce salon est […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2015

145 exposants étaient présents au salon "Entreprises et Territoires".

La deuxième édition, le 9 avril, du salon «Entreprises et Territoires» de Gravelines a été à la hauteur des attentes des organisateurs et des participants : 145 exposants étaient présents au complexe sportif et de loisirs Sportica qui est devenu «the place to be» de la relation B to B…

«L’objectif de ce salon est de faire converger un maximum de professionnels sur un même lieu, explique Bruno Lee, organisateur et directeur de l’agence Coteo. Nous provoquons les rencontres». Chefs d’entreprise, commerçants, collectivités ont eu une journée pour prouver que le territoire dunkerquois est un secteur dynamique où foisonnent les projets innovants et la volonté d’aller de l’avant. Bertrand Ringot, maire de Gravelines et vice-président de la communauté urbaine de Dunkerque, s’est chargé de rappeler les gros investissements à venir : Aluminium Dunkerque, Calais Port 2015 (Calais, Boulogne-sur-Mer) avec 900 millions d’investissement prévus, Eiffage à Dunkerque, la Centrale nucléaire (3 milliards d’investissements à venir), le débat sur le grand projet maritime de Dunkerque… «Le port, l’industrie, c’est quelque chose qui colle au territoire dunkerquois, a déclaré Bertrand Ringot. Nous devons faire preuve de volontarisme.» L’idée de ce salon est justement d’aller au-devant des autres. Certains ont joué les intermédiaires entre promoteur et architecte paysagiste qui ne se connaissaient pas, d’autres entre sous-traitants et centre de formation. Les prochains rendez-vous sont fixés au 15 octobre pour le territoire de Calais et au 26 novembre pour l’Audomarois. Une première pour Saint-Omer qui pourrait bien innover à l’occasion de cet événement en organisant un village numérique. A suivre…

Lucy Duluc