Salons Santé Autonomie 2015

La révolution médicale imaginée en région et exposée à Paris

Publié dans l'édition Nord N. 8729 par

Imaginer ce que sera l’EHPAD1 de demain et le rendre accessible (financièrement parlant) aux établissements, tout en améliorant le quotidien des soignants et des patients. C’est ce qu’a imaginé une cinquantaine d’entreprises de la filière santé-nutrition régionale pendant une année de recherches et de prototypes : la saga « Concept Room » poursuit sa belle ascension.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Laurence Rossignol lors de l’inauguration.

Laurence Rossignol lors de l’inauguration.

En 2012, Clubster Santé et sa trentaine de membres chefs d’entreprise avaient déjà montré leurs talents et leur technicité en présentant l’opus 1 de la saga «Concept Room», baptisé «La chambre d’hôpital du futur». Suivront l’opus 2 avec «Le service ambulatoire optimisé», puis l’opus 3 avec «L’EPHAD de demain». Et toujours la même ambition : exposer le savoir-faire de l’industrie régionale pour améliorer le quotidien des patients et du personnel hospitalier.

Réseau des entreprises de santé de la région, Clubster Santé fédère déjà 200 entreprises membres de toutes tailles : AlzProtect, Bayer HealthCare, Clinifit, Cuppens SA, etc. Et a élaboré, soutenu par le CHRU de Lille, le «Silver Concept» coordonné également par Eurasanté et le pôle Nutrition Santé Longévité. Son principe ? Une étude des besoins des acteurs du secteur avec, notamment, la réalisation d’un panorama de la dépendance en France ou encore la présentation des orientations stratégiques de l’ARS Nord-Pas-de-Calais. Et une cinquantaine d’entreprises, des directeurs et personnels soignants d’EHPAD, ainsi que des personnes âgées réunis autour de ce concept. Ce «Silver Concept» avait déjà été exposé, au stade de prototype, en décembre 2014 à Lille Grand-Palais. Etape supplémentaire – et de taille –, l’exposition sur les salons Santé Autonomie, Porte-de-Versailles, du 19 au 21 mai derniers.

Terminés les halls d’entrée aux devantures fermées ! Le local pourra s’adapter à différents services et offrir un lieu de vie animé.

Terminés les halls d’entrée aux devantures fermées ! Le local pourra s’adapter à différents services et offrir un lieu de vie animé.

«L’EHPAD de demain», qu’est-ce que c’est ? C’est un fait : la prise en charge des personnes âgées sera de plus en plus conséquente dans notre société. Un moment délicat qu’il faut tenter de rendre le moins douloureux possible. Les industriels régionaux et leurs partenaires ont donc imaginé un espace innovant où le médical s’efface au profit du bien-être. Trois espaces ont été coconçus : une chambre évolutive au service de l’autonomie, une zone de services multifonctions, une salle d’animation conviviale et modulable. Avec une quinzaine de produits déjà étiquetés et donc prêts à être achetés. «Pour les opus 1 et 2, on nous a reproché de présenter un challenge trop conceptuel et impossible à s’offrir. Sur cet opus 3, le prix de la chambre revient entre 60 et 65 € par jour et par résident, soit un des prix les plus bas du marché. L’idée, c’était de pouvoir s’adapter aux contraintes financières des EHPAD», explique Caroline Auberger, déléguée générale adjointe Clubster Santé. Des prix à la baisse pour des innovations de taille : tapis de sol détecteur de chute, paroi de mur intelligent permettant une personnalisation possible, domotique, tablette qui ressemble à un coussin… Un design hôtelier bien loin de l’hôpital. «Nous avons voulu fondre les éléments médicalisés quand le patient n’en a pas besoin», poursuit-elle. En gros, donner à cette chambre un petit bout de chez soi et d’autonomie.

En complément de cette chambre, un espace modulable a été imaginé pour s’adapter à différents services que l’on peut trouver dans un EHPAD : coiffeur, libraire, fleuriste, etc., offrant ainsi un lieu de vie animé pour les résidents. Autre espace, un lieu de vie modulaire, ouvert sur l’extérieur avec cuisine thérapeutique ou frigo intelligent. Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat en charge de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, est venue saluer ce projet «ambitieux, utile et innovant, dont il faut souligner le dynamisme. Chacun trouvera son autonomie dans le ‘Silver Concept’. L’établissement vient resociabiliser une personne dont le domicile avait pu désociabiliser».

Opus 4 en cours. Cet «EHPAD de demain» sera bientôt installé à l’hôpital Claude-Huriez et devrait être testé en 2019 dans l’établissement qui remplacera les Bateliers. «Notre prochaine aventure sera l’hospitalisation à domicile : qu’elle soit elle aussi un lieu d’innovation», a expliqué Jean-Olivier Arnaud, directeur général du CHRU de Lille. «Hospihome Concept», l’opus 4, est d’ores et déjà lancé : une commission de travail sur le maintien à domicile des patients est en cours pour un début de travail en septembre prochain. La saga continue !

 1. Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Quelques chiffres

La filière santé-nutrition en Nord-Pas-de-Calais
− 774 entreprises
− 23 000 emplois
− 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires

L’offre d’EHPAD en Nord-Pas-de-Calais
− 134 EHPAD publics (74%)
− 100 EHPAD privés non lucratifs (38%)
− 44 privés lucratifs (15%)