Dans l'Arrageois, l'AG de la FDSEA

L’agriculture en verve

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9540 par

Le 16 juin dernier à Aubigny-en-Artois, le monde agricole s’est réuni pour faire le point sur sa situation et se faire entendre des politiques venus écouter très attentivement les prises de position. Compte-rendu.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2015

Jean-Bernard Bayard, président de la chambre d'agriculture du Pas-de-Calais, lors de l'assemblée générale de la FDSEA à Aubigny-en-Artois.

Lors de l’assemblée générale de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) en Artois, devant plus de 300 personnes, le président de la Chambre d’agriculture, Jean-Bernard Bayard, le président national du syndicat agricole, Xavier Beulin, Philippe Vasseur, ancien ministre de l’Agriculture et président de la CCI régionale, ont parlé de l’actualité du secteur sans fausse modestie et même avec un accent quelque peu conquérant. « Nous sommes dans la diminution des intrants déjà, en agriculture et en agroalimentaire« , a rappelé Jean-Bernard Bayard. « Ne nous laissons pas enfermer dans une attitude défensive. Nous avons besoin de nous exprimer sur ces sujets-là« , a lancé le président de la FNSEA. « La démographie est un facteur majeur : comment nourrir une population qui passe de 7 à 9 milliards ? C’est une opportunité dans un monde fortement déséquilibré. (…) Cessons l’obscurantisme avec les OGM : ceux de 2e et 3e génération sont de vraies réponses aux problèmes des agriculteurs« , a-t-il encore plaidé. Premiers employeurs de France, les agriculteurs comptent bien peser dans le prochain scrutin régional et se faire entendre dans une région qui regroupera désormais les trois départements picards, très ruraux.

CAPresse 2015

Plus de 330 personnes étaient présentes le 16 juin dernier.

Un parterre important et une offensive à venirCertains ne s’y sont pas trompés : au premier rang de l’assistance, Catherine Genisson, fidèle de Daniel Percheron, Daniel Fasquelle, trésorier des Républicains, Xavier Bertrand, député-maire de Saint-Quentin et tête de liste pour le scrutin régional de septembre prochain, Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur Modem, le député André Flageolet. Tous à l’écoute des positions exprimées. Philippe Vasseur a cherché la synthèse et l’a trouvée dans la troisième révolution industrielle qu’il promeut et dans ce qui ne s’est pas dit durant l’AG : « C’est rare, mais on n’a pas parlé de la distribution ni dit du mal de l’Europe, ça change… » Ce qui va également changer, ce sont les postures des professionnels ruraux sur les réseaux sociaux où ils se savent encore trop absents : « comment utiliser les réseaux sociaux, comment lutter contre les Verts ? » questionne Xavier Beulin qui attend la fin de la surtransposition des directives européennes : « C’est un engagement du président de la République et du Premier ministre. » Dans la région, les acteurs agricoles se rassemblent : une structure Nord-Pas-de-Calais-Picardie sera créée à partir du 1er janvier 2016 et sera « une force de proposition dans les débats avec cette nouvelle collectivité territoriale« . Et cela pourrait bien commencer à Heuringhem où la FDSEA soutient un projet de porcherie industrielle.