Jardins de Marc, une entreprise qui poursuit son développement

Le choix de la diversification s’est avéré payant

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9536 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Marc Misikowski est notamment spécialisé dans la réalisation de toitures végétalisées.

Marc Misikowski a créé Jardins de Marc en 2010 à La Comté. Après être passé de CDD en missions d’intérim, il a choisi de lancer sa propre activité. Depuis, il ne regrette pas son choix et il a étoffé son offre de services. Création et entretien de jardins, plantation, élagage, abattage  d’arbres, l’intéressé réalise également des terrasses et il s’est spécialisé dans l’aménagement de bassins et de toitures végétalisées. «Cette diversification permet d’enregistrer des commandes toute l’année. L’activité est rythmée par les saisons. Concernant les toitures végétalisées, c’est un sujet qui me tient à cœur. Au-delà de l’esthétisme, ce type d’installation, en plus d’être bon pour l’environnement, permet de réaliser des économies d’énergie. Les pays scandinaves sont en avance dans ce domaine. En France, malheureusement, on en est aux balbutiements. Dans ce type de chantier, il y a toute une partie technique à appréhender», explique le jeune paysagiste.  

Ce dernier réalise 70% son chiffre d’affaires sur le secteur de l’Artois et du Ternois et le reste dans le Nord , notamment sur la métropole lilloise. «Le bouche à oreille fonctionne à merveille. Il s’agit de la meilleure publicité», confie Marc Misikowski. Parmi ses clients, il compte des particuliers mais également des collectivités et des entreprises. Le conseil est bien entendu un aspect primordial au quotidien. Savoir cerner les attentes et les goûts de ses interlocuteurs, leur proposer des essences, des possibilités d’agencement d’un espace vert sont autant d’aspects qui rendent le métier passionnant, Marc Misikowski ajoutant : «Dans cette profession, on peut laisser libre cours à son imagination.»     

S’approvisionner localement. En ordre général, le client a besoin d’être aiguillé et guidé. Le jardin est devenu un élément important de la maison, mais les gens avouent avoir peu de temps à lui consacrer. «Les clients cherchent à disposer d’un espace agréable. Toutefois, ils veulent quelque chose de pratique et rapide à entretenir. A titre d’exemple,  l’utilisation des bâches se développe, cela permet  de limiter l’invasion de mauvaises herbes», constate Marc Misikowski. Ce dernier confie qu’il n’existe pas de place pour la monotonie dans son quotidien. Il apprécie notamment l’échange avec les personnes. Il a opté pour des fournisseurs qui se situent tous à proximité du siège de son entreprise et il justifie ce choix : «Il est important de pouvoir faire vivre l’économie locale. Je travaille avec des pépiniéristes du Pas-de-Calais, chacun étant spécialisé dans un secteur précis, qu’il s’agisse des plantes vivaces, aquatiques ou de roses.»

Travaillant seul, Marc Misikowski ne souhaite pas embaucher dans l’immédiat, il cherche à enraciner plus encore son entreprise qui a déjà franchi un cap important dans sa jeune histoire en soufflant sa cinquième bougie.