Valorisation du patrimoine industriel

Proscitec met le travail et les fêtes à l’honneur

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9537 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

ACT'Presse

La soirée de lancement de la thématique "Travail & Fêtes" a eu lieu sur le site du 9-9 bis qui vient tout juste de rejoindre le réseau.

Le réseau Proscitec est une structure unique en France. Il regroupe 55 musées et structures culturelles et « propose de valoriser le patrimoine local au travers des programmes d’animation culturelle permettant de faire le lien entre patrimoine et activité économique« , expose Jean-Pierre Hurez, président du réseau.
Si à l’origine le réseau proposait de travailler sur les techniques et les métiers, aujourd’hui il est beaucoup plus tourné sur la valorisation des savoir-faire industriels et sur l’histoire du patrimoine régional.
Le réseau Proscitec, financé par les collectivités publiques, la Drac, la Région ou encore les départements, œuvre essentiellement à l’échelle du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, avec aussi quelques ramifications en Belgique. « En termes de financement, nous avons aussi des mécènes privés qui nous offrent leurs compétences.« 
Peu de personnes le savent, mais, en 1984, les premiers travaux de mise en valeur des sciences et techniques avait abouti à la création du Forum des sciences de Villeneuve-d’Ascq. « Après une période de flottement, notre réseau a su se trouver une nouvelle dynamique et proposer de nouveaux contenus. »
Objectif affiché : proposer chaque année un thème différent que les structures adhérentes peuvent décliner en expositions, animations, ateliers ou encore visites commentées.

Le travail, les fêtes. Après « Vivre en 14-18 », le thème de l’année dernière, la thématique choisie cette année est beaucoup plus festive et met en avant les traditions et les fêtes des communautés (polonaises, portugaises ou bien encore italiennes), venues travailler dans nos mines et industries. « Ces travailleurs sont venus avec leurs traditions et les ont partagées avec les habitants de la région« , développe le président du réseau.
Dans ce contexte, la soirée de lancement sur le site du 9-9 bis, le dernier puits de mine à avoir été en exploitation en région puis transformé en salle de spectacle, est parfaitement emblématique.
Ainsi, 25 structures ont décidé de participer à l’animation proposée en 2015, « parmi elles 6 entités qui n’avaient participé à nos actions« . Certes, le sujet est imposé mais il permet aux adhérents d’aborder des sujets qu’ils n’auraient pu proposer à leurs visiteurs. « Notre programmation permet de faire monter les adhérents en qualité et les accompagner dans leurs développements« , développe Jean-Pierre Hurez.
Pour accompagner cette thématique, Proscitec a édité 70 000 livrets avec le programme complet des rendez-vous 2015. Ils sont d’ores et déjà disponibles chez tous les partenaires du réseau, mais aussi dans les offices de tourisme et chez les adhérents.

Plus de renseignements sur le site du réseau ou dans une des structures partenaires.