Challenge

Un challenge pour dynamiser le réseau des pépinières d’entreprises

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9557 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le challenge des entreprises en pépinière organisé par l'Aditec pemet de mettre un coup de projecteur sur des projets originaux, des entreprises prometteuses.

Le réseau des pépinières d’entreprises du Pas-de-Calais compte 15 pépinières réparties sur l’ensemble du territoire départemental. Il est chapeauté par l’Aditec, une association dont l’objectif est d’aider les petites et moyennes entreprises à se développer en améliorant leur compétitivité.
« Il s’agit du plus dense réseau de France. Il totalise un peu plus de 200 bureaux pour une centaine d’ateliers« , précise Adbelkader Bousnan, directeur de l’Aditec. Ce réseau en perpétuelle évolution continue de s’étoffer avec, notamment, l’ouverture dans les semaines à venir de trois nouvelles pépinières : à Beaurainville, Etaples et Leforest. Les pépinières sont gérées par des structures privées par l’intermédiaire d’une DSP ou bien directement par les communautés d’agglomération dont elles dépendent.
Avec les pépinières, également baptisées « écloseries d’entreprises », l’Aditec remplit pleinement sa mission d’accompagnement en proposant aux hébergées des services destinés à faciliter leur création et leur développement, et ce, pour une durée de quatre ans.
« Les pépinières permettent également aux entreprises d’avoir accès à un soutien technique et financier, des conseils et toute une série de services (ndlr : bureaux, salles de réunion, secrétariat partagé, etc.) », poursuit-il. Souvent généralistes, ces structures sont parfois spécialisées, comme c’est le cas pour Loos-en-Gohelle (éco-activités), Desvres (les métiers d’art) et Boulogne (les métiers de la mer).

Créer une dynamique. Outre ces services, les entreprises hébergées peuvent également bénéficier d’un accompagnement. Elles ont ainsi accès, dès leur entrée au sein de la pépinière, à un réseau, chose essentielle à l’heure actuelle. Les entreprises peuvent également participer au Challenge des entreprises hébergées en pépinières. Par ce biais, l’Aditec et ses différents partenaires (KPMG, le Crédit agricole, le Crédit du Nord, In Extenso, Prévoir mutuelle et le Département du Pas-de-Calais), qui interviennent tout au long de l’année dans le cadre de petits déjeuners ou de matinales et offrent une expertise à l’ensemble des entreprises, ont souhaité, dès 2011, créer une dynamique.

Depuis cinq ans, les entreprises hébergées sont donc invitées à participer à ce Challenge en remplissant un dossier de candidature. Elles peuvent ainsi tenter de remporter 2 000 euros et un accompagnement par un des partenaires. « Sur les 140 entreprises en pépinières, nous avons reçu une vingtaine de dossiers« , précise Delphine Delvalle, responsable de la communication.
Ces dossiers ont fait l’objet d’un passage devant un jury composé des directeurs des pépinières, mais aussi des partenaires et des membres de l’Aditec. « Nous remettons chaque année sept prix : Innovation, Féminin, Réussite, Création d’emplois, prix de l’Économie sociale et solidaire, Jeune créateur d’entreprise, Coup de cœur du jury« , détaille la responsable de la communication.
Les prix ont été remis les 7 et 14 octobre (voir la rubrique « En vue » en fin de journal). Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’année prochaine avec, pourquoi pas, d’autres prix.