CE JEUDI 4 FÉVRIER À BOULOGNE-SUR-MER

Aux “24 h pour l’emploi et la formation” des recruteurs proposent des dizaines de postes

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9571 par

Les exposants à cette première édition du forum de recrutement de la PME lilloise L4M à l’agence CCI Côte d’Opale de Boulogne‑sur‑Mer proposent aussi de la formation…

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Lors de cette journée, de nombreux téléconseillers seront recrutés.

Lors de cette journée, de nombreux téléconseillers seront recrutés.

Une première dans le Boulonnais… Certes, des forums de recrutement, le bassin économique en accueille. Mais c’est la première fois que celui de la marque “24 h pour l’emploi et la formation” de la PME lilloise L4M y sera organisé. Une vingtaine de recruteurs attendent un millier de visiteurs le 4 février prochain à l’agence CCI Côte d’Opale de Boulogne-sur-Mer. Un bassin économique dont le taux d’emploi est relativement proche de la tendance régionale, à un peu plus de 57%, et dont la population active est marquée par une forte présence d’ouvriers.

Parmi les recruteurs, Armatis. Le centre d’appels implanté à Boulogne-sur-Mer veut en effet recruter des téléconseillers. “En moyenne, par an nous en recrutons 200 sur des postes en CDD, indique Lise Hoin, chargée de recrutement chez Armatis. Nous recherchons des personnes avec une grosse fibre commerciale.” Le groupe, prestataire notamment pour des opérateurs de téléphonie, des assureurs et des médias, emploie actuellement 500 salariés sur son site boulonnais. Quant à Sopra Steria, elle envisage de recruter une cinquantaine de personnes d’ici fin 2016. L’éditeur de logiciels se développe dans le bassin boulonnais avec une implantation prévue mi-février à Boulogne-sur-Mer, dans le quartier du Chemin-Vert. Sopra Steria envisage d’y employer une cinquantaine de salariés d’ici fin 2016. “Nous projetons de tripler l’effectif sur ce site dans trois ans”, indique même Lova Andriampanasina, chargée de communication chez Sopra Steria. Un nouveau site qui pourrait constituer un maillon important dans la stratégie de développement de Sopra Steria dans le Nord- Est, en plus de ses agences de Lille, de La Madeleine et de Tourcoing. La PME affirme vouloir ainsi “accompagner ses clients dans leurs projets de transformation unique”, des clients “grands comptes” dans la grande distribution, l’industrie, le transport et le secteur bancaire. Sopra Steria est née du rapprochement intervenu il y a un an entre Sopra Group et Steria.

Le 4 février à la CCI de la Côte d’Opale, le secteur de la finance recrutera aussi. Ainsi, le Crédit agricole Nord de France, qui se dit attaché à la notion de territoire, y recrutera des conseillers commerciaux “qui évolueront sur la Côte d’Opale, du Touquet à Calais”, affirme à L4M Pierre-Yves Coche, de la direction des ressources humaines du Crédit agricole Nord de France.

Le secteur de la restauration sera aussi représenté. Flunch veut recruter des directeurs de restaurant et des adjoints de direction en restaurant. “Il faut au minimum un bac + 2, mais pas forcément une expérience particulière dans la restauration. Nous demandons juste une expérience en management. Les adjoints de direction doivent pouvoir être mobiles régionalement”, indique Isabelle Gast, chargée de recrute- ment chez Flunch. Aux “24 h pour l’emploi et la formation” du 4 février, un exposant sur quatre sera une structure de formation. Le CFA académique, qui dispose de deux unités de formation en cuisine, restauration et travaux publics à Boulogne-sur-Mer, recrutera des apprentis pour la rentrée 2015-2016. Le bassin économique boulonnais est l’un de ceux où le niveau de formation est l’un des plus faibles. Environ 65% de la population a un niveau inférieur ou égal au BEP-CAP. Même si la part de la population de 15 ans et plus sans diplôme est en baisse ces dernières années.