NOUVELLE BOUTIQUE DE PRÊT-À-PORTER MASCULIN À DUNKERQUE

Gaspard marque sa différence

Publié dans l'édition Nord N. 8767 par

Esprit marin, marques scandinaves, silhouette urbaine et stylée, c’est le créneau sur lequel surfe Gaspard, la nouvelle adresse de prêt-à-porter des Dunkerquois.  Les fashion addicts dunkerquois connaissent bien Morgan Pavaut par le biais de sa série de T-shirts “Malo”, en référence à la station balnéaire nordiste. Tout comme ils connaissent Mehdi Bilski, le créateur de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Morgan Pavaut, cogérant de Gaspard, nouvelle boutique tendance à Dunkerque.

Esprit marin, marques scandinaves, silhouette urbaine et stylée, c’est le créneau sur lequel surfe Gaspard, la nouvelle adresse de prêt-à-porter des Dunkerquois. 

Les fashion addicts dunkerquois connaissent bien Morgan Pavaut par le biais de sa série de T-shirts “Malo”, en référence à la station balnéaire nordiste. Tout comme ils connaissent Mehdi Bilski, le créateur de Size, boutique dunkerquoise dédiée aux accros des sneakers et autres baskets dernière tendance, dans laquelle on trouve également quelques vêtements, dont les T-shirts de Morgan Pavaut. Depuis quelques mois, ces mêmes amoureux du style fréquentent aussi Gaspard, une boutique-atelier dédiée à l’homme, imaginée par Morgan Pavaut et Mehdi Bilski, et qui a ouvert ses portes l’été dernier. “Je cherchais un moyen de relancer la marque tout en développant une activité plus axée sur le textile, qui est ma formation initiale, relate Morgan Pavaut. J’ai rapidement pensé à un magasin. De son côté, Mehdi était à l’étroit pour se lancer dans de nouveaux projets. Puis on a trouvé le local.” Installé en plein centre-ville de Dunkerque, dans une rue passante où de jeunes commerçants redynamisent le secteur, le magasin Gaspard participe à combler le manque dont souffrait le Dunkerquois en prêt-à-porter masculin. Une quinzaine de marques sont proposées, sélectionnées en fonction du goût des deux associés, plutôt tendance urbaine, et d’inspiration portuaire et balnéaire, avec une majorité de créateurs d’origine nordique. “On a choisi les marques par rapport à ce qu’on aimait, parce qu’on en avait marre de devoir faire des kilomètres pour s’habiller ou aller sur Internet, résume le cocréateur. On travaille pas mal avec des marques scandinaves qui ont un esprit différent et une conscience
écologique.” Outre une ou deux marques locomotives, bien connues du grand public, Gaspard offre également aux Dunkerquois la possibilité de découvrir de nouvelles créations, plus originales et encore relativement confidentielles. Et comme souhaité à l’origine du projet, les deux associés ont installé un petit atelier au sous-sol de la boutique. Après avoir récolté les fonds nécessaires à l’acquisition d’une première presse pour le flex par le biais d’une campagne de financement participatif, Morgan Pavaut a pu sortir quelques pièces de la marque “Malo” pour les fêtes. Des nouveautés devraient voir le jour pour l’été, dont des T-shirts, sweats et sacs de plage. En attendant les beaux jours et l’arrivée de la nouvelle collection, Gaspard continue sa campagne de séduction. Pour attirer la clientèle, le gérant n’hésite pas à multiplier les événements : lancement de produit, ventes privées, présence d’un DJ… Et ça plaît. Les clients passent un bon moment en plus de trouver de quoi se rhabiller de la tête aux pieds.

Stéphanie ABJEAN