LA JEUNE CHAMBRE ÉCONOMIQUE D’ARRAS

Nouveau bureau, nouveau programme pour 2016

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9571 par

Avec plus de 100 ans d’actions, la vocation de la Jeune Chambre économique (JCE) est de contribuer au progrès de la communauté mondiale en donnant aux jeunes l’opportunité de développer leurs talents de leaders, la prise de responsabilité sociale, l’esprit d’entreprise et la solidarité nécessaires pour créer des changements positifs. Ses membres estiment qu’il est […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le nouveau bureau de la Jeune Chambre économique d’Arras comprend (de gauche à droite) : Delphine Bourgeois, trésorière, Jean-Raymond Fayat, président, et Élise Agbodo, secrétaire.

Le nouveau bureau de la Jeune Chambre économique d’Arras comprend (de gauche à droite) : Delphine Bourgeois, trésorière, Jean-Raymond Fayat, président, et Élise Agbodo, secrétaire.

Avec plus de 100 ans d’actions, la vocation de la Jeune Chambre économique (JCE) est de contribuer au progrès de la communauté mondiale en donnant aux jeunes l’opportunité de développer leurs talents de leaders, la prise de responsabilité sociale, l’esprit d’entreprise et la solidarité nécessaires pour créer des changements positifs. Ses membres estiment qu’il est de leur responsabilité d’agir dans leur communauté locale et sont convaincus que des améliorations sont possibles pour mieux vivre ensemble.

Un nouveau bureau pour 2016. L’assemblée générale de la Jeune Chambre économique d’Arras s’est tenue dernièrement sous la présidence de Philippe Erouart, président 2015. Le temps fort de l’assemblée était la présentation de l’équipe 2016 I-PAD (Plaisir, Action, Développement) menée par Jean-Raymond Fayat, élu président 2016 avec un programme centré sur l’action et le développement. Comme l’exprime le nouveau président : “En ces temps troublés, il est important de faire des projets, d’aboutir à des actions porteuses de sens, de proposer à la jeunesse des opportunités d’agir et de se développer. Pour 2016, la Jeune Chambre économique d’Arras propose à travers son programme I-PAD d’être l’interface qui permet à nous, jeunes citoyens entreprenants,d’agir pour les besoins de la cité. La Jeune Chambre est un espace de liberté pour tenter et faire aboutir des projets, un espace de camaraderie dans le respect des valeurs qui nous sont communes, un espace où se développer personnellement en tant que leaders et devenir une meilleure version de nous mêmes. En agissant, on développe, on construit, on améliore…”

La Jeune Chambre économique. Reconnue d’utilité publique, la Jeune Chambre économique française (JCEF), fondée en 1952 par Yvon Chotard, est un mouvement com- posé d’hommes et de femmes âgés de 18 à 40 ans. Ces derniers s’engagent à contribuer à l’évolution de la société et de ses individus par la mise en place de projets d’ordre économique, social et communautaire. Indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical, la JCEF compte plus de 3 000 jeunes citoyens d’horizons socioprofessionnels variés et répartis dans 150 Jeunes Chambres économiques locales regroupées au sein de fédérations régionales. La JCEF est affiliée à la Jeune Chambre internationale (JCI) qui comprend près de 200 000 membres (5 000 organisations locales dans plus de 100 pays). Ses membres réalisent des actions et se forment, portés par les valeurs énoncées dans le credo JCI : la foi dans l’homme et dans le progrès de la communauté mondiale ; la liberté de l’individu et de l’entreprise, garante de la justice économique ; la solidarité internationale, car “la fraternité humaine transcende la souveraineté des nations” ; le respect de la personne humaine, “la plus précieuse des richesses” ; le respect des lois, la lutte contre l’arbitraire, la valeur de l’engagement et la noblesse de l’action au service de la communauté.