Fondation Face MEL

Vingt ans d’actions contre l’exclusion

Publié dans l'édition Nord N. 8764 par

La Fondation Agir contre l’exclusion Métropole européenne de Lille multiplie depuis 1996 les actions auprès des entreprises pour sensibiliser les décideurs à la lutte contre les discriminations et l’exclusion.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Elles étaient cinq il y a vingt ans, elles sont aujourd’hui plusieurs centaines. Les entreprises impliquées dans la démarche de Face MEL s’engagent pour la lutte contre les discriminations et l’exclusion au travers de diverses actions, qui vont des ateliers de sensibilisation de leurs équipes à des opérations de parrainage. Avec toujours le même objectif : accompagner vers l’emploi les publics les plus fragiles et lutter, au sein même des entreprises, contre les stéréotypes et préjugés qui sont autant de freins à l’embauche de personnes pourtant compétentes. Depuis vingt ans, environ 8 000 personnes ont ainsi été accompagnées vers l’emploi grâce à la mobilisation, à court ou long terme, de près de 1 000 entreprises. Ateliers, forums et accompagnement à la reprise d’emploi d’un côté, sensibilisation et analyse des process de l’autre, Face MEL met tout en œuvre pour que la route des entreprises et celle des populations les plus défavorisées ou discriminées se croisent à nouveau. Sans angélisme, mais avec la conviction profonde que les esprits peuvent s’ouvrir et changer. «Les entreprises doivent être citoyennes, estime Ayité Creppy, le directeur de la fondation. Surtout dans le contexte actuel où la cohésion nationale faiblit, sapée par le chômage de masse. Il faut qu’elles fassent des efforts vers plus d’humanisme.» «Nous ne demandons pas aux chefs d’entreprise de faire preuve d’un esprit caritatif, mais d’un esprit citoyen, martèle pour sa part Bruno Hubert, le président de Face MEL. Notre force, c’est que nous ne sommes pas un service public de l’emploi. Nous avons donc la souplesse pour innover, tenter de nouvelles choses et ne conserver que les initiatives qui marchent vraiment.» Présente sur l’ensemble des territoires de la MEL, Face emploie aujourd’hui une dizaine de personnes à plein temps. En contact étroit avec la plupart des grandes entreprises du territoire, la Fondation aimerait travailler avec davantage de TPE/PME, «qui ont tout à gagner à s’ouvrir à d’autres talents», assure Ayité Creppy.

www.fondationface.org