PORTES OUVERTES AU CRITT M2A À BRUAY-LA-BUISSIÈRE

Le centre d’essais, véritable fierté locale

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9579 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le CRITT M2A a présenté au public l’étendue de son savoir-faire.

Dans le cadre de la Semaine de l’industrie, le CRITT M2A a ouvert ses portes au public du 14 au 18 mars. Le centre d’essais indépendant dédié à l’industrie automobile est devenu une référence mondiale en matière de tests sur les turbocompresseurs… Les visiteurs ont été surpris de découvrir une telle technologie à deux pas de chez eux. 

Installé sur le parc de la PorteNord, le CRITT M2A a pour mission de proposer aux industriels de l’automobile son savoir-faire en matière d’ingénierie et de réalisation d’essais, ceci dans le but de répondre, en lien avec eux, aux grandes problématiques de ce domaine. Créé en 2000, cet outil a acquis une renommée internationale et il travaille aujourd’hui avec les principaux constructeurs mondiaux. Ce centre de recherche est notamment devenu une référence en termes de tests sur les turbocompresseurs. Au départ, implanter un tel équipement, fruit d’un partenariat public/ privé, au cœur du Bruaysis pouvait s’apparenter à un pari, mais l’avenir a donné raison à ceux qui ont décidé de le relever. Géré par Jérôme Bodelle, le CRITT M2A compte désormais un centre d’essais consacré aux turbocompresseurs, doté de cinq cellules d’essais, un département moteurs comptant sept bancs d’essais et un département acoustique et vibrations. Toujours en quête d’innovation, le centre investit désormais dans un département électrique et le projet a été amorcé au cours de l’année 2015, avec l’installation de vingt-sept bancs. Là aussi, le CRITT M2A va bien se hisser parmi les leaders mondiaux au niveau des essais sur moteurs électriques.

Des investissements payants. A l’occasion de la Semaine de l’industrie qui se déroulait du 14 au 18 mars, ce lieu très confidentiel d’ordinaire, qui concentre des données sur les principaux constructeurs automobiles mondiaux, a ouvert ses portes au public. Les Bruaysiens et plus largement les habitants d’Artois comm. ont pu découvrir cette entreprise qui concentre tant de technologies de pointe et qui compte à ce jour plus de 30 salariés, essentiellement de la matière grise. Et les visiteurs d’un jour ont été surpris et impressionnés par cette infrastructure, ses savoir-faire et son degré d’expertise. Les recettes du succès du CRITT M2A ont pu être évoquées. Le centre se remet constamment en question, il dispose d’une propension à anticiper, à effectuer des choix payants et, en conséquence, à investir. Ainsi, le centre consacre 80% de ses bénéfices aux investissements matériels et 20% de son chiffre d’affaires sont réinjectés en recherche et développement. Enfin, les équipes du CRITT M2A ont réalisé un gros ouvrage de veille afin d’anticiper les besoins de l’industrie. Le choix de miser, il y a quelques années, sur le développement des moyens de test des turbos dès 2008 en reste une parfaite illustration. A l’époque, le pari semblait audacieux… mais la suite a donné raison à Jérôme Bodelle et ses équipes. En effet, on a assisté à un “boom” du turbo qui est aujourd’hui usité par tous les constructeurs.

Philippe JANS