HOLBAT À SAINT-LAURENT-BLANGY

Un savoir-faire et une référence en matière d’insertion sociale

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9578 par

En juin 2011, Hervé Oudar, Christian Lefetz et Philippe Hardy ont cédé Holbat, société de construction de bâtiments qu’ils avaient créée en 1990, au Groupe GCC, l’un des dix premiers acteurs français du BTP.  À cette époque, nous avions rencontré les dirigeants repreneurs ainsi que les cédants1. Aujourd’hui, Holbat vit une nouvelle étape de son […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

De g. à dr., l’équipe dirigeante d’Holbat : Hervé Oudar et Christian Lefetz, dirigeants fondateurs, Philippe Mazella, direction commerciale, Vincent Lemay, directeur, Arnaud Frouard, directeur d’exploitation, et Julien Cappe, responsable du service études de prix.

En juin 2011, Hervé Oudar, Christian Lefetz et Philippe Hardy ont cédé Holbat, société de construction de bâtiments qu’ils avaient créée en 1990, au Groupe GCC, l’un des dix premiers acteurs français du BTP.  À cette époque, nous avions rencontré les dirigeants repreneurs ainsi que les cédants1. Aujourd’hui, Holbat vit une nouvelle étape de son développement avec l’arrivée d’une nouvelle génération de dirigeants. Nous avons rencontré son jeune directeur de 43 ans, Vincent Lemay. 

La Gazette. Quel est votre parcours? Vincent Lemay. Originaire de la région, après ma formation d’ingénieur HEI en 1996, j’ai intégré Norpac à Dunkerque comme ingénieur travaux, avant de rejoindre GCC Laudun-L’Ardoise en 2000. Puis mon parcours dans le groupe m’a conduit à assurer la direction d’une filiale GCC en Bretagne, de 2010 à 2015. L’équipe dirigeante d’Holbat étant proche de la retraite, GCC m’a proposé de prendre la direction de cette filiale, ce que j’ai rapidement accepté. En effet, Holbat bénéficie d’une très bonne image dans le groupe et je suis ravi de revenir dans ma région.

Vous êtes arrivé en novembre 2015, conformément aux engagements des cédants qui ont assuré la continuité de management sur cinq ans. Quel regard portez-vous sur Holbat ?J’ai découvert une société bien gérée, avec un savoir faire indéniable reconnu dans le groupe et une réelle compétitivité sur son marché. Les dirigeants créateurs se connaissant bien, ils fonctionnaient dans une complémentarité remarquable. Avec notre nouvelle équipe, nous assurons la continuité dans ce même esprit et dans le respect des valeurs qui font la réussite de l’entreprise. Le potentiel humain est de grande qualité et disposé à relever tous les nouveaux challenges.

La reprise d’Holbat est donc un succès ? Oui, sans hésitation. Tout d’abord, Holbat a complété la couverture géographique du groupe en France. Ses réalisations en logements et ouvrages fonctionnels sont devenus de réelles références au sein du groupe et vis-à-vis de nos donneurs d’ordre. Holbat est riche de l’expérience et de l’engagement de ses salariés qu’elle a su former et valoriser. GCC apporte la stabilité d’un groupe pérenne, avec des valeurs proches de celles d’Holbat, basées sur le respect, le professionnalisme et la volonté d’entreprendre.

Comment voyez-vous le développement d’Holbat ? Nous souhaitons poursuivre nos efforts pour continuer à gagner de grands projets et développer l’entreprise en déclinant de nouvelles offres déjà existantes dans le groupe. Notre savoir-faire dans le gros œuvre est reconnu, notre compétence d’entreprise générale en capacité à réaliser des grandes opérations hors promotion n’est pas assez visible. Il convient de le faire savoir et de compléter encore nos compétences locales dans ce domaine avec, naturellement, l’accompagnement du groupe. Nous souhaitons également développer le montage d’opérations, en particulier en vente en état futur d’achèvement (VEFA) en nous appuyant également sur nos compétences en matière de modélisation des données du bâtiment (BIM) pour répondre à des projets innovants, en particulier au travers du Plan urbanisme construction architecture (PUCA). Nous sommes dans la région de la troisième révolution industrielle et du développement durable
assumé. Notre groupe est présent dans la réhabilitation et la rénovation énergétique qui font partie de nos axes de développement. Nous avons déjà de nombreuses références en France, j’ai en tête un projet de 2 000 logements en cours de rénovation à Marseille. Holbat va ainsi proposer une offre comparable sur le marché de la rénovation.

Comment intégrez-vous de nouveaux Compagnons pour accompagner ces évolutions ? Holbat est une référence en matière d’insertion sociale. Nous nous appuyons depuis plus de 15 ans sur un partenariat avec le Geiq régional BTP, groupement d’employeurs pour l’insertion professionnelle par la qualification. Cela représente 75 salariés formés, dont une grande partie fait encore partie de l’entreprise : 40% de nos salariés sont issus de l’insertion ! Qui dit mieux ? La qualification des équipes est un acquis actualisé en permanence, l’appartenance à un groupe étant un plus dans ce domaine. C’est notre richesse et notre marque de fabrique.

Georges BACOT