LE PREMIER COMITÉ DE L’ADMINISTRATION RÉGIONALE S’EST RÉUNI À LAON

Un schéma stratégique de l’État en région en gestation

Publié dans l'édition Nord N. 8771 par

  Jean-François Cordet, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a présidé le 16 mars 2016 à Laon, en préfecture de l’Aisne, le premier Comité de l’administration régionale (CAR) de la grande Région organisé en dehors de Lille. Cette première réunion fait suite au souhait du préfet, en accord avec ses collègues préfets de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Jean-François Cordet, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord a présidé le 16 mars 2016 à Laon, en préfecture de l’Aisne, le premier Comité de l’administration régionale (CAR) de la grande Région organisé en dehors de Lille. Cette première réunion fait suite au souhait du préfet, en accord avec ses collègues préfets de département, de tenir régulièrement les réunions du CAR dans les différents départements de la région.
Instance de pilotage. Garant de la cohérence et de l’efficacité de l’action de l’Etat, le préfet de région est assisté dans l’exercice de ses attributions par le CAR, instance de pilotage des politiques publiques et de collégialité de l’Etat en région qui réunit tous les deux mois les préfets de département, le recteur de région académique, les directeurs des administrations régionales, ainsi que le directeur interrégional de la Mer et le directeur général de l’Agence régionale de santé, en présence du secrétaire général pour les affaires régionales. Le CAR est consulté sur la conduite des politiques en faveur du développement économique et de l’emploi, de l’aménagement durable des territoires et de la cohésion sociale. Il examine également les moyens nécessaires à la mise en œuvre des politiques de l’Etat et le déploiement des actions de modernisation de l’action publique, en matière notamment de ressources humaines, de mutualisations, d’achats et d’immobilier. Cohérence et coordination des politiques publiques de l’Etat et des collectivités territoriales, mise en synergie de l’action publique et privée, soutien aux projets des collectivités locales et des acteurs économiques ou sociaux sont les maîtres mots de l’Etat en région.

Trois grandes priorités. Cette ambition sera traduite, a annoncé la préfecture de région dans un communiqué, dès cet été dans un schéma stratégique de l’Etat en région. Il sera articulé autour de trois grandes priorités : la cohésion sociale, la compétitivité des territoires et la complémentarité de territoires. Elle portera également une politique forte de modernisation de son action, soutenue par la nouvelle organisation des services dans un véritable projet d’administration. La transformation numérique et l’optimisation des ressources, sous la forme notamment d’un schéma régional des mutualisations, seront au cœur de cette politique de modernisation, conclut le communiqué.

 Jean-Luc DECAESTECKER