EXTENSION COMMENCÉE AU PARC DE LA PORTE-NORD

Une ultime extension soucieuse de son environnement

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9576 par

La Porte‑Nord à Bruay‑la‑Buissière est entrée dans sa dernière phase d’extension. La zone commerciale, qui compte plus d’une centaine d’entreprises, va donc encore grandir et cet aménagement sera soucieux de préserver l’environnement.  L’évolution du parc de la Porte-Nord a débuté dès 1990. La société Soprodim, promoteur, constructeur et aménageur de la zone, poursuit son travail […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les travaux d’aménagement sur la Porte-Nord ont débuté en début d’année.

La Porte‑Nord à Bruay‑la‑Buissière est entrée dans sa dernière phase d’extension. La zone commerciale, qui compte plus d’une centaine d’entreprises, va donc encore grandir et cet aménagement sera soucieux de préserver l’environnement. 

L’évolution du parc de la Porte-Nord a débuté dès 1990. La société Soprodim, promoteur, constructeur et aménageur de la zone, poursuit son travail de fourmi afin de faire de cet espace économique un élément incontournable de la vie commerciale d’une zone de chalandise qui s’étend du Bruaysis au Béthunois, en passant par le Ternois, le pays de la Lys et sans oublier une partie de l’Audomarois. Ce vaste territoire représente un bassin de vie de 420 000 habitants et c’est tout naturellement qu’Artois comm. (communauté d’agglomération du secteur de Béthune, Bruay et Nœux) a retenu cet espace au titre de l’intérêt communautaire depuis plusieurs années. Au fil du temps, la zone commerciale s’est structurée : un secteur regroupe des enseignes de restauration ; un autre, des activités dédiées aux loisirs… À ce jour, le parc de la Porte-Nord figure parmi les plus grandes zones commerciales au nord de Paris et elle affiche complet. Son développement s’effectue par étape et la dernière phase d’extension a démarré en début d’année. Cette dernière était programmée depuis de nombreuses années dans le plan de développement sur le long terme. Artois comm. a engagé les travaux sur une parcelle de 26 hectares. Plusieurs mois seront nécessaires pour mener à bien ces aménagements qui porteront en direction de Ruitz, de l’autre côté de la D 188, sur des terres agricoles. Une nouvelle voirie va être créée et elle permettra de désengorger les axes existants. L’accès à la zone commerciale par mode doux sera facilité. Ainsi, piétons et cyclistes s’y retrouveront puisqu’une large piste multimodale sera installée.

Extension qualitative. Artois comm. soigne l’aménagement paysager sur le parc de la Porte-Nord et la structure intercommunale va poursuivre ses efforts allant dans ce sens en préconisant des aménagements qualitatifs, impactant le moins possible l’environnement. Ainsi, du côté du rond-point Brico Dépôt, les entreprises chargées du chantier réaliseront deux bassins paysagers. Ces derniers seront creusés afin d’offrir une vitrine naturelle soignée qui se présentera sous forme d’une façade végétale sur cette entrée majeure de la zone commerciale. Par ailleurs, un espace vert tampon va être planté entre le parc de la Porte-Nord et le quartier Labuissière adossé à la zone. “Il sera matérialisé par un merlon de
2,5 m à 3 m de haut et une vaste étendue arborée”, explique-t-on du côté d’Artois comm. Deux types de plantations seront préconisées pour mener à bien ce chantier, d’une part des jeunes sujets qui mettront une dizaine d’années à trouver leur maturité et, d’autre part, des arbres de grande taille qui seront plantés de façon aléatoire. Enfin, des panneaux pédagogiques seront posés et permettront de reconnaître les essences de végétaux.

Philippe JANS