Convention de partenariat École de la 2e chance de l’Artois et le Comité local des banques

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9582 par

Jacqueline Fauth, présidente de l’École de la 2e chance (E2C) de l’Artois, et Eric Lorber, président du Comité local des banques de la Fédération bancaire française (FBF), ont signé une convention de partenariat.  Objectif du partenariat. L’éducation budgétaire est un domaine d’action qui contribue à la conquête de l’autonomie et à l’insertion sociale et professionnelle […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Eric Lorber, président du Comité local des banques de la Fédération bancaire française (FBF), et Jacqueline Fauth, présidente de l’École de la 2e chance (E2C) de l’Artois au centre de la photo.

Jacqueline Fauth, présidente de l’École de la 2e chance (E2C) de l’Artois, et Eric Lorber, président du Comité local des banques de la Fédération bancaire française (FBF), ont signé une convention de partenariat. 

Objectif du partenariat. L’éducation budgétaire est un domaine d’action qui contribue à la conquête de l’autonomie et à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de l’École de la 2e chance de l’Artois. Ce partenariat vise à mettre en place des ateliers d’éducation budgétaire et financière. Ils sont destinés à transmettre aux stagiaires de l’E2C les notions de base leur permettant d’apprendre à mieux gérer et maîtriser un budget personnel. Ces ateliers développés par “Les clés de la banque”, programme d’éducation budgétaire et financière, utilisent le jeu Dilemme et sont pilotés par les formateurs de l’E2C en présence de banquiers volontaires. Le banquier apporte des précisions et répond aux questions des jeunes. C’est une façon originale d’instaurer un dialogue avec un professionnel du secteur et de conduire à rapprocher les deux univers, les jeunes de l’E2C et les banquiers.

Les partenaires. La FBF est l’association professionnelle qui représente les banques en France (383 entreprises bancaires adhérentes). Dans le cadre de ses missions d’information vers le public, elle développe depuis plus de 12 ans un programme d’éducation budgétaire et financière sous la marque “Les clés de la banque” qui repose sur un portail internet (lesclesdelabanque.com) et une collection de 60 mini-guides. Les Écoles de la 2e chance sont l’une des initiatives européennes proposées dans le livre blanc “Enseigner et apprendre : vers une société cognitive”, présenté lors du sommet des chefs d’État de Madrid de décembre 1995, puis adopté par les ministres de l’Éducation des États membres de l’Union européenne. Leur objectif est de permettre aux jeunes de moins de 25 ans, sortis sans diplôme et sans qualification du système scolaire de s’inscrire dans un parcours éducatif d’acquisition de compétences et de comportements dans l’objectif d’une intégration professionnelle et sociale durable. Ce parcours est basé sur l’alternance, appuyé par un partenariat actif avec l’entreprise.

Georges BACOT