LMI AWARDS - REMISE DES PRIX LE 31 MARS À LA CCI GRAND-LILLE

L’innovation ne connaît pas de limites

Publié dans l'édition Nord N. 8773 par

Vingt‑six entreprises lauréates ont été distinguées pour leurs idées innovantes le 31 mars dernier, à l’occasion des LMI Awards qui ont réuni près de 500 personnes. L’économie régionale de demain leur appartient…  Pour cette nouvelle édition des LMI Awards, les lauréats ont fait parler leur créativité et n’ont pas dérogé à la règle. Entre Incloudio, […]

D.R.

Amaury Flotat, président de LMI innovation entourés de Karine Charbonnier et Philippe Hourdain, invités d’honneur.

Vingt‑six entreprises lauréates ont été distinguées pour leurs idées innovantes le 31 mars dernier, à l’occasion des LMI Awards qui ont réuni près de 500 personnes. L’économie régionale de demain leur appartient… 

Pour cette nouvelle édition des LMI Awards, les lauréats ont fait parler leur créativité et n’ont pas dérogé à la règle. Entre Incloudio, le garde-fou du piratage informatique, U Exist qui a créé le design orthopédique pour changer le regard sur le handicap ou encore Nog’s qui a inventé des lunettes totalement modulables, les jeunes entrepreneurs ne manquent visiblement pas d’imagination. Tous sont animés par le même désir d’entreprendre, et pourtant… Monter une entreprise relève aujourd’hui du parcours du combattant : “il faut être complètement fou pour monter sa boîte”, ironise le président de LMI innovation, Amaury Flotat. Qu’importe, ils sont chaque année une centaine, déterminés à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. En 2015, 101 dossiers ont été examinés et 26 ont finalement été sélectionnés.

Une promotion masculine. Une seule femme figure parmi la nouvelle vague de lauréats, dont 40% ont un profil d’ingénieur. Le plus jeune, âgé de 22 ans, démontre qu’il n’y a pas d’âge pour entreprendre. Toutes les entreprises – mis à part trois – sont basées dans la métropole lilloise (EuraTechnologies, Eurasanté, Plaines Images, etc.), devenue au fil des années une véritable terre d’innovation. C’est encore le digital et les applications mobiles (31%) qui devancent les solutions informatiques ou les logiciels (19%) et l’électronique (12%). Les objets connectés, la santé ou encore l’impression 3D figurent également parmi les domaines d’activité, à l’image de Dagoma, fabricant d’imprimantes 3D en kit.

Financements en hausse. L’organisme de la CCI GrandLille qui finance et accompagne les porteurs de projet d’entreprise innovants sur les Hauts-de-France s’est vu octroyer en 2015 un prêt moyen de 45 230 euros contre 43 040 euros l’an passé. Un financement en hausse depuis plusieurs années et qui n’est pas prêt de s’arrêter : “Nous visons un accroissement du prêt moyen à 50 000 euros et pouvons désormais intervenir en Picardie en fonction du potentiel d’entreprises innovantes”, explique le président de LMI. L’organisme a également revu son enve
loppe à la hausse avec un total de 1 176 000 euros de prêts accordés, contre 1 162 000 l’année précédente. Prêt pépite. LMI Innovation a également souhaité innover de son côté en créant pour cette édition le prêt “Pépite”. Réservé à seulement quelques entreprises chaque année, ce prêt s’élève à 80 000 euros. Un montant qui “permet d’accélérer le démarrage commercial des entreprises régionales les plus prometteuses”, résume le président de l’organisme.