ARTOIS PLASTIQUES À HOUDAIN, INITIATRICE DE “CAP VERS L’INDUSTRIE”

Une opération séduction à destination des collégiens

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9582 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les élèves ont effectué une visite active d’Artois plastiques en décembre dernier.

“Cap vers l’industrie”, c’est le nom de l’opération lancée par l’entreprise Artois plastiques et quatre collèges du Bruaysis. Cette dernière vise à favoriser une meilleure connaissance et perception du monde de l’entreprise, en redorant le blason des métiers de l’industrie qui souffrent de préjugés. 

Les métiers de l’industrie souffrent bien souvent d’un manque d’attractivité pour les jeunes générations. Partant de ce constat, Jérômé Lobel, président d’Artois plastiques, a mené une réflexion commune avec le conseil départemental du Pas-deCalais afin de rompre avec les images d’Epinal et de briser les préjugés. Ainsi, un projet, en guise d’opération séduction, a été monté afin de familiariser des collégiens avec le monde du travail mais surtout avec le monde de l’industrie. Intitulée “Cap vers l’industrie”, la démarche permet de démontrer que l’industrie aujourd’hui a acquis une énorme technicité. Les métiers ont évolué. Certes, des tourneurs traditionnels sont toujours nécessaires, mais désormais le progrès technologique a laissé la part belle aux machines à commande numérique. Ainsi, ce secteur d’activité recrute énormément de programmateurs. Cette branche offre des débouchés, un large éventail de métiers et de belles perspectives de carrières. Bien souvent stade charnière en matière d’orientation, quatre classes de 4e ont été associées à cette initiative et quatre établissements du Bruaysis étaient concernés : le collège Albert-Camus de Bruay-la-Buissière, le collège Jacques-Prévert d’Houdain, le collège Madamede-Sévigné d’Auchel et le collège Frédéric-Joliot-Curie de CalonneRicouart.

Rompre avec les vieux clichés. Dès la rentrée de septembre, les élèves ont reçu la visite de Jérôme Lobel et de sa responsable des ressources humaines, Lucie Worm. Ils ont expliqué aux élèves le fonctionnement d’une entreprise, de l’industrie et quels sont les métiers de la mécanique. Ils ont bien entendu effectué une présentation d’Artois plastiques. Comptant 35 salariés, Artois plastiques conçoit et fabrique des pièces complexes et précises en matière plastique de petites et moyennes dimensions. En décembre dernier, les élèves sont partis à la découverte de l’entreprise houdinoise dans le but de réaliser des petits films et interviews au cœur de l’entreprise. Par le biais de cette visite pédagogique et de leurs images, les élèves, qui se sont remarquablement impliqués dans ce projet, doivent restituer fidèlement la vie de l’entreprise, cerner au mieux ses besoins et ses objectifs. Le 21 avril, tout ce petit monde a rendez-vous au collège Albert-Camus de Bruay-la-Buissière pour une restitution… En effet, le meilleur des quatre films sera récompensé. Devant le succès rencontré, l’opération sera reconduite l’an prochain et d’autres sociétés évoluant dans le domaine de la plasturgie devraient rejoindre la PMI dirigée par Jérôme Lobel. Parallèlement, ce dernier souhaite surfer sur cette vague pour relancer l’organisme IMG formation qui, en lien avec l’Education Nationale, servait à former de la maind’œuvre destinée aux industries régionales.

 

Philippe JANS