RÉGION HAUTS-DE-FRANCE

Construire une politique culturelle régionale

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9588 par

Pour élaborer les orientations de la nouvelle politique culturelle régionale et en définir collectivement le socle, Xavier Bertrand, président de la Région, et François Decoster, vice-président en charge de la culture, ont organisé le 3 mai au théâtre d’Arras une réunion de lancement de la concertation.  Plus de 350 personnes, acteurs culturels, mais aussi économiques, […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le séminaire de lancement a réuni à Arras plus de 350 personnes, des acteurs culturels mais aussi économiques, des associations, des collectifs, des collectivités et des têtes de réseau.

Pour élaborer les orientations de la nouvelle politique culturelle régionale et en définir collectivement le socle, Xavier Bertrand, président de la Région, et François Decoster, vice-président en charge de la culture, ont organisé le 3 mai au théâtre d’Arras une réunion de lancement de la concertation.  Plus de 350 personnes, acteurs culturels, mais aussi économiques, associations, collectifs, collectivités et têtes de réseau, ont participé à ce séminaire.  

Le lancement de la concertation sur la culture. En introduction de la réunion, Xavier Bertrand a rappelé que ce type de concertation était “inédite et originale”, née d’une volonté de “construire la politique culturelle de la Région avec tous”, chacun ayant “pleinement la liberté de parole”. Revenant sur la dimension de la nouvelle Région, il a insisté sur le fait “qu’aucun territoire ne serait oublié, et que la Région a aujourd’hui une véritable offre en matière de créativité, qui doit être exportée”. Par ailleurs, François Decoster, vice-président en charge de la culture, a complété le propos : “Ensemble, nous avons l’énergie de fonder cette nouvelle politique culturelle qui portera notre nouvelle Région autant qu’elle l’incarnera.” Et de poursuivre : “Notre démarche s’appuiera sur un dialogue avec les territoires, sur une interaction avec l’ensemble des acteurs culturels qui le souhaiteront et sur les contributions du grand public au travers d’un livre ouvert et d’une plate-forme. J’attends que cette concertation reflète toute la transversalité et toute
l’étendue de l’action culturelle.” A ce titre, la Région a pour ambition de favoriser l’émergence et le développement de ses talents, d’être proche de tous ses territoires, d’aller au-devant de nouveaux publics et de s’adresser à des publics de tous âges. Les personnes présentes ont ainsi échangé et débattu de la nouvelle politique culturelle avant d’être invitées à travailler en ateliers qui seront de nouveau réunis de mai à septembre en différents lieux de la région.
Une concertation en trois phases. La concertation est organisée en trois phases d’échanges et de réflexion. Pour chacune des deux premières phases, des séminaires régionaux sont organisés, enrichis par des rencontres dans les territoires appelées “ateliers territoriaux”. La première phase devra permettre l’émergence de propositions et scénarisations de l’avenir de la politique culturelle régionale. Ainsi, un séminaire régional intitulé “Scénariser des avenirs et imaginer la politique culturelle régionale de demain” le 24 mai dernier à la Condition publique de Roubaix, sera suivi par des ateliers territoriaux, le 2 juin au CDC l’échangeur de ChâteauThierry, le 10 juin au Manège de Maubeuge, le 14 juin à La Faïencerie de Creil et le 15 juin au Théâtre municipal à Montreuilsur-Mer. La deuxième phase consistera à organiser et prioriser des propositions avec un séminaire régional le 24 juin à la Maison de la culture et des loisirs de Gauchy, et des ateliers territoriaux les 27 juin au FRAC de Dunkerque, 28 juin au Louvre-Lens à Lens, 29 juin au Nouveau-Siècle à Lille, 30 juin à la Maison des arts et des loisirs de Laon et le 1er juillet à l’espace Jean-Legendre à Compiègne. La troisième phase structurera des propositions retenues lors d’un séminaire régional le 5 juillet au théâtre du Beauvaisis à Beauvais. Au mois de septembre, pour la quatrième phase, se déroulera à Amiens le séminaire de restitution de la concertation et la présentation officielle de la nouvelle architecture globale de la politique culturelle régionale.

Une plate-forme collaborative. En parallèle des ateliers, la concertation se poursuivra auprès des partenaires artistiques et culturels, des services de l’État, des collectivités et de leurs groupements, des partenaires de l’Education nationale et de l’éducation populaire, des opérateurs de pratique et d’enseignement artistique et aux habitants. Ils seront invités à déposer leurs propositions sur une plate-forme collaborative – le “livre ouvert numérique” – où seront compilées les suggestions et préconisations des personnes souhaitant contribuer. Dès à présent, une boîte mail dédiée à cette concertation est opérationnelle : concertation-culture@nordpasdecalaispicardie.fr. François Decoster a ensuite conclu : “Nous allons construire ensemble le socle d’une nouvelle politique culturelle dans notre région, qui, après la Région Capitale, consacre d’ores et déjà le plus important budget à la culture et au patrimoine de toutes les régions françaises.”

 

Georges BACOT