EMPLOI ET FORMATION

« Log and Play » 2016 : l’opération est aujourd’hui arrivée à maturité

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9585 par

Le 23 avril, le campus de la logistique Euralogistic a accueilli la quatrième édition de « Log and Play ». Près de 6 000 visiteurs, venus rencontrer des employeurs et découvrir la diversité des métiers de la logistique, ont pu postuler à l’une des 1 360 offres d’emploi proposées.   Le pôle d’excellence logistique Euralogistic propose aux […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Pendant toute la matinée, des personnes suivies par le Pôle emploi sont venues rencontrer les recruteurs. Un peu plus de 1 300 postes étaient à pourvoir à tous les niveaux de formation.

Le 23 avril, le campus de la logistique Euralogistic a accueilli la quatrième édition de « Log and Play ». Près de 6 000 visiteurs, venus rencontrer des employeurs et découvrir la diversité des métiers de la logistique, ont pu postuler à l’une des 1 360 offres d’emploi proposées.  

Le pôle d’excellence logistique Euralogistic propose aux entreprises une offre complète de services et assure la promotion de la filière logistique et de la supply chain. “L’objectif est de sensibiliser les industriels à l’importance de la bonne gestion et l’optimisation de la chaîne logistique”, souligne Laurent Desprez, responsable du pôle d’excellence régional. Le campus de la logistique, l’outil imaginé et mis en place par la chambre consulaire de l’Artois et ses partenaires, forme chaque année un peu plus de 2 500 personnes dans des conditions similaires à celles des entreprises : “Nous avons la chance d’avoir un outil à taille réelle, juste à côté des entreprises implantées sur la plate-forme multimodale de Dourges Delta 3.” Dans le cadre de ses missions, le pôle d’excellence a mis en place, conjointement avec le Pôle emploi (ndlr : un bureau Pôle emploi dédié à la logistique est installé sur le campus), une opération ayant pour but de donner un coup de projecteur sur la filière et les nombreux métiers qu’elle propose. À l’heure actuelle, la filière logistique est une des seules à proposer des métiers évolutifs et peut permettre aux salariés de gravir un à un les échelons. “Nous avons des exemples de caristes qui sont devenus responsables d’entrepôt”, se félicite Laurent Desprez.

Des emplois à pourvoir. Il faut savoir que depuis quelques mois, la filière logistique est pourvoyeuse de nombreux emplois. “Il s’agit d’emplois d’ouvriers qualifiés, d’agents de maîtrise ou encore de cadres”, précise Marie-Blandine Ledru, directrice de l’agence de services spécialisés du Pôle emploi de Lens-Douai. Lors de l’édition 2016 de “Log and Play”, 1360 emplois étaient à pourvoir, quasiment deux fois plus que l’année dernière. Preuve que l’opération est arrivée à maturité et qu’elle est devenue un rendezvous incontournable pour les entreprises. Parmi les sociétés présentes, Leroy Merlin, Amazon, la SNCF, Cap Artois… Intérim, CDD, CDI, plusieurs types de contrats étaient proposés. Afin de préparer les demandeurs d’emploi, les agents du Pôle emploi ont ciblé ceuxci et les ont préparés afin de multiplier leurs chances de recrutement. “Environ 60 000 invitations ont été envoyées, nous avons en général un taux de retour de l’ordre de 10%”, explique Marie-Blandine Ledru. Parallèlement à ce salon organisé dans le cadre de la Semaine de la logistique et de la Journée nationale de la logistique qui avait lieu le 21 avril, un challenge a été organisé, au cours duquel des salariés d’entreprises de la filière se sont affrontés dans des épreuves de rapidité et de dextérité, car les postures au travail ont également une très grande importance. Ont participé 25 équipes : les organisateurs, victimes du succès de “Log and Play”, ont dû refuser des participants.

Guillaume CUGIER