SFR ANNONCE L'OUVERTURE DE LA 4G À DUNKERQUE

L’opérateur veut rester leader

Publié dans l'édition Nord N. 8778 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Salvatore Tuttolomondo (à droite) à Dunkerque, avec le gérant et une vendeuse de la boutique SFR.

Leader de la fibre optique avec près de 94 000 logements répartis sur onze communes, SFR compte poursuivre son déploiement et conserver son leadership sur le territoire. Et pas seulement. 

En annonçant l’ouverture de la 4G dans le Dunkerquois, SFR a rendu la fibre accessible à près de 94 000 logements et locaux professionnels. “Le groupe a pour objectif d’apporter très rapidement la 4G à 90% de la population d’ici 2017”, résume Salvatore Tuttolomondo, directeur des relations régionales Nord ? Pas-de-Calais ? Picardie. Dans le département du Nord, 232 communes sont d’ores et déjà éligibles, dont 6 dans l’agglomération dunkerquoise : Bourbourg, Cappelle-la-Grande, Coudekerque-Branche, Loon-Plage, Saint-Georges sur l’Aa et Dunkerque. SFR a ainsi investi 1,8 milliard d’euros sur les infrastructures fixes et mobiles pour poursuivre ce développement et rester leader des déploiements de la fibre dans le pays. “Sur le territoire dunkerquois, nous sommes les leaders de la fibre optique avec près de 94 000 logements répartis sur onze communes. On a une infrastructure ADSL et à côté une infrastructure fibre qui se construit pour ramener très rapidement le très haut débit à la population, reprend le représentant du groupe. Et ce qui m’intéresse, ce n’est pas que ce soit FTTH ou FTTB, c’est d’abord la fibre vers le client, que le service soit le bon et que ça fonctionne. Parce que ce qui importe au client, c’est ce que nous lui apportons dans la box, autrement dit la 4K, que nous apportons déjà à tous nos clients, insiste ce dernier. Aujourd’hui Dunkerque est en avance et l’objectif est très rapidement de passer de 100 à 400, voire 800 méga en fonction des usages et du contenu. On doit toujours être les premiers pour apporter les services que le client attend et faire en sorte que demain on lui apporte la technologie qui l’intéresse.” Vidéosurveillance, domotique, intranet, visioconférences, envois de fichiers lourds, usages en multiécrans, restart… : “Les usages vont s’accélérer. Demain, le wifi de la box va apporter le signal 4G sur le téléphone mobile, la box va devenir un vrai ordinateur. D’ailleurs on peut déjà twitter en live, aller sur Google, YouTube, etc., rappelle Salvatore Tuttolomondo. L’aménagement se fera aussi pour les entreprises qui, pour être compétitives, devront passer par la fibre.” Avec une offre SFR Business 20 fois plus rapide que l’ADSL, proposée à partir de 70 € par mois pour les TPE/PME, SFR souhaite se positionner en concurrent frontal d’Orange, opérateur historique, en lui prenant 20% de parts de marché (Orange détient aujourd’hui 90% des parts de marché sur ce segment). Les hôpitaux de Lille, le groupe Auchan, la Ville de Dunkerque… les références de clients séduits sont nombreuses en région. “Notre objectif est d’offrir compétitivité et réactivité”, conclut le directeur.

Stéphanie ABJEAN