UN VILLAGE DE L'ARTISANAT À DUNKERQUE

« Dans une logique de prix et de formats abordables »

Publié dans l'édition Nord N. 8792 par

Dans le champ de l’économie résidentielle, le commerce et l’artisanat constituent aussi des enjeux forts […]. S’agissant de l’artisanat, le principal enseignement des Etats généraux, c’est le manque de locaux adaptés. Nous répondrons au problème en créant un village de l’artisanat”, annonçait Patrice Vergriete, président de la communauté urbaine de Dunkerque lors de la restitution […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Dans le champ de l’économie résidentielle, le commerce et l’artisanat constituent aussi des enjeux forts […]. S’agissant de l’artisanat, le principal enseignement des Etats généraux, c’est le manque de locaux adaptés. Nous répondrons au problème en créant un village de l’artisanat”, annonçait Patrice Vergriete, président de la communauté urbaine de Dunkerque lors de la restitution des Etats généraux de l’emploi local menés sur le Dunkerquois courant 2014-2015. Alliant le geste à la parole, la CUD et la Ville de Dunkerque ont repéré le site, situé sur un terrain de la ville dans un quartier prioritaire (Banc-Vert), en frange de périmètre ANRU. Le projet, dont les détails sont en cours de finalisation, devrait proposer entre 15 et 20 cellules de 150 à 200 m² “pour permettre aux
artisans d’avoir un local d’activité et un lieu de stockage en un même lieu, et leur donner de bonnes conditions d’exercer leur profession”, résumait Yannick Vissouze, directeur du développement économique et du tourisme à la Communauté urbaine de Dunkerque. “On est dans une logique de prix et de formats abordables, qui va nous permettre de répondre à une demande pour un segment manquant, poursuivait ce dernier. L’objectif est de fournir aux artisans qui créent ou se développent un hébergement bien situé, visible, à des loyers attractifs, un peu dans l’esprit pépinière. Avoir un tel site va donner une bonne impulsion, créer des synergies entre artisans, voire favoriser l’émergence de mutualisation de services. Et c’est aussi l’occasion de mettre en lumière un segment porteur d’emploi et d’activité économique”, concluait le directeur.