Keolis perd le Nord mais s’ouvre au monde

Leader mondial du métro automatique, Keolis (5 milliards d’euros de CA) exploite le métro lillois depuis 1983. Candidate à sa propre succession dans le cadre de l’appel d’offres lancé par la MEL pour l’exploitation des réseaux de transports en commun, la filiale de la SNCF a finalement vu s’envoler le projet lillois.

10
Vous devez être connectés pour visualiser cet article