GROUPAMA NORD-EST GARDE LE CAP

La Fédération du Pas-de-Calais en ordre de marche Georges

Publié dans l'édition Nord N. par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Laurent Poupart, président de Groupama Nord-Est, répond aux questions de Jacques Louchart, président de la Fédération du Pas-de-Calais.

L’assemblée générale de la Fédération du Pas-de-Calais de Groupama Nord-Est s’est tenue  récemment à Vimy sous la présidence de Jacques Louchart et de Vincent Lizet, son directeur,  avec la participation de Laurent Poupart et de Patricia Lavocat Gonzales, respectivement  président et directeur général de Groupama Nord-Est.

Une sinistralité  2016 climatique  sans précédent

 Avec une charge  sinistres climatiques  proche de 70 M,  Groupama Nord-Est a vécu  une année 2016 tristement  historique. Les événements  climatiques (inondations)  se sont succédé avec des  dommages sur bâtiments et  sur récoltes qui ont touché  390 000 hectares sur les  550 000 assurés. Exceptionnelle  par sa fréquence et son  ampleur, “cette sinistralité  a permis aux équipes de  démontrer leur professionnalisme  et leur capacité à  accompagner les assurés  (expertise, conseil, suivi,  versements d’acomptes,  etc.), comme le souligne  Laurent Poupart. Il poursuit  : “démontrant tout le sens de  la garantie aléas climatiques  sur récoltes que Groupama  porte au niveau de la profession  agricole, des pouvoirs  publics et des organisations  professionnelles agricoles  depuis maintenant 15 ans”,  et complète “démonstration  est faite, y compris sur les  secteurs et territoires où l’on  nous expliquait que cela ne  pouvait pas arriver, de l’intérêt  de la multirisque climatique”. 

En 2016, le groupe a  versé 450 Mau titre de l’assurance  récolte et 2 milliards  d’indemnités sur dix ans,  soit autant que les cotisations  encaissées. Par ailleurs,  deux sinistres corporels très  graves ont marqué l’année,  la sinistralité sur le reste du portefeuille  est maîtrisée. Grâce à la protection  apportée par la réassurance,  “le résultat 2016  sera d’un niveau conforme à  l’attendu”. 

Les bonnes nouvelles de  l’année

Engagé depuis trois  ans, le projet Satisf’Action  porte ses fruits avec un  indice de satisfaction clients  en progression constante. La  commercialisation des premiers  certificats mutualistes  a rencontré un réel succès  (plus de 13 Mpour Groupama  Nord-Est et de 200 M€  au niveau groupe). Ils vont  permettre à l’assureur d’être  plus que jamais acteur de son  territoire dans l’innovation,  à l’instar du partenariat déjà  noué avec la CCI des Hautsde-  France dans le cadre de  CAP 3RI (troisième révolution  Industrielle), mais aussi  de renforcer la présence terrain  en apportant les meilleurs  services et solutions  aux clients. Patricia Lavocat-  Gonzales a mis en exergue  le plan de rénovation des  agences commerciales qui  vise à améliorer les conditions  d’accueil, tout en développant  les relations digitales  avec des équipements  numériques en libre-service  : “ 40 des 75 agences réparties  sur les six départements  de Groupama Nord-Est vont  en bénéficier.” L’assureur  régional a rappelé qu’il souhaite  accroître sa présence sur  le marché des professionnels,  de nouveaux conseillers commerciaux  ayant été recrutés. 

Sur le marché des particuliers,  des réponses seront  apportées pour répondre au  développement important  du digital. Dans ce contexte,  l’entrée d’Orange à hauteur  de 65% au capital de Groupama  Banque (rebaptisée  Orange Bank) rend crédible  le challenge de compter plus  de 2 millions de clients en  France. 

Poursuite de l’engagement  social

Fortement  attaché à ses valeurs  mutualistes, Groupama  Nord-Est mène de nombreuses  actions sociétales  de proximité. La Fondation  Groupama pour la santé, qui  oeuvre pour soutenir la lutte  contre les maladies rares,  en est un exemple. Depuis  2009, plus de 100 balades  solidaires ont rassemblé  plus de 14 000 participants  et permis de recueillir près  de 120 Kversés à 24  associations de patients.  Cette année, le rendez-vous  de ces balades solidaires  est fixé au dimanche 4 juin.  La Fondation soutiendra  aussi le projet de registre  national de l’atrésie de  l’oesophage porté par  le Centre de référence  des affections congénitales  et malformatives de  l’oesophage (CRACMO)  de Lille.

Par ailleurs, et  dans un autre registre, 2017  sera marquée par les phases  finales de la 35e Coupe de  l’America, du 26 mai au  27 juin, un défi immense  au sein duquel la France  sera représentée pour  la première fois depuis  2007 au côté de cinq autres  nations grâce à l’équipe  Groupama Team France,  emmenée par Franck  Cammas, Michel Desjoyaux  et Olivier de Kersauson.  Un sacré rendez-vous en  perspective…