Groupe Keolis

Penser l’accélération et l’accession du digital pour tous

Publié dans l'édition Nord N. 8819 par

Face à la digitalisation de la société, Keolis a mené une enquête sur l’usage du digital chez les voyageurs de la métropole lilloise. Et entend tout mettre en place pour accélérer le digital dans la mobilité de demain.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Gilles Fargier, directeur général de Keolis Lille, a dressé un bilan de l'enquête sur les usages du digital des voyageurs de la Métropole et affiché les projets de Keolis pour répondre à cette problématique.

À partir de cette réflexion menée en collaboration avec Netexplo, Keolis a constaté que 75% des voyageurs de la métropole lilloise ont recours au digital dans le cadre de leurs déplacements. « Nous allons vers des nouvelles méthodes de consommation des transports, à nous de construire ces nouvelles mobilités« , déclare Gilles Fargier, directeur général de Keolis Lille. Pour répondre aux enjeux de demain, Keolis cible quatre profils prioritaires : les baby-boomers (55-70 ans), les jeunes urbains, les touristes et les fragiles (désorientés, handicap au sens large). « Il faut penser l’accélération et l’accession au digital pour le plus grand nombre« , justifie l’intéressé.

Succès pour « Pass Pass Easy Card ». L’une des premières mesures − après le bracelet connecté mis en place pour l’Euro de football − est l’application « Pass Pass Easy Card ». L’opérateur du métro lillois depuis 1983 a lancé cette application mobile le 17 janvier. « Une révolution, la première de ce type en France et en Europe« , note Gilles Fargier. Téléchargée plus de 10 000 fois en moins d’un mois, l’application compte déjà 140 000 abonnés. « C’est un succès qui va au-delà de ce qu’on attendait« , dixit l’intéressé. Keolis entend également multiplier les canaux de vente. « Nos métiers doivent évoluer, les agences devront faire plus de conseil que de vente« .

Futures applications. Pour répondre aux enjeux de la mobilité de demain, le groupe Keolis travaille en étroite collaboration avec des start-up de la Métropole. D’ici quelque temps, plusieurs applications devraient voir le jour. Avec Moody, le thermomètre de l’ambiance sur le réseau métropolitain, les voyageurs auront la possibilité de s’exprimer sur les questions de confort, de sécurité et autres, à l’instant T et à un endroit précis. De son côté, l’application Pictotravel référence tous les lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite dans la Métropole. Objectifs du partenariat : les aider à alimenter l’application pour mettre en place une meilleure accessibilité. Quant à 2RAventure, cette application de recherche d’itinéraire collaborative a vocation à développer la pratique du vélo. « Nous avons réorienté notre vision dans le développement de nouvelles applications. On doit porter un nouveau regard sur les mesures d’accompagnement et consacrer nombre de moyens sur cette problématique« , conclut Gilles Fargier.

ENCADRE

À quand la 4G dans les transports lillois ?

L’instauration de la 3G et de la 4G dans le métro lillois est un chantier porté par la Métropole européenne de Lille (MEL). Ce vaste projet est prévu pour 2018.