WAIGÉO A REÇU LE TROPHÉE “CRÉATION D’EMPLOIS” DE L’ADITEC

Une entreprise qui veut porter haut les couleurs de l’Artois

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9625 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Arnaud Montewis, un jeune dirigeant qui valorise la matière grise locale

L’ADITEC organise chaque année le Challenge des entreprises hébergées en pépinières. Cet organisme qui accompagne les créateurs d’entreprise a remis le trophée “Création d’emplois” à Arnaud Montewis, dirigeant de Waigéo. Après deux années et demie d’existence, l’entreprise, qui développe des services sur le web et sur mobile, compte 18 salariés.

Village d’entreprises de Ruitz fait partie d’un réseau de 18 pépinières gérées par l’ADITEC. Le centre d’affaires ruitelois regorge de pépites, dont Waigéo. Cette dernière a été distinguée dans le cadre du Challenge des entreprises hébergées en pépinières mis en place par l’ADITEC, décrochant le trophée “Création d’emplois”. Ce prix ainsi qu’un chèque de 2000 € ont été remis à Arnaud Montewis, créateur de Waigéo, par Bertrand Delobel, responsable des partenariats au sein du Crédit agricole Nord de France, et Abdelkader Bousnane, directeur de l’ADITEC, le 2 février dernier dans les locaux du Village d’entreprises de Ruitz. Une juste récompense pour cette société d’ingénierie en informatique qui développe notamment des solutions sur le web et sur mobile. Innovante, Waigéo assure des missions de développement informatique.

Parallèlement, elle imagine et commercialise des logiciels qui font, ou feront dans un futur proche, partie de notre quotidien. Récemment, elle a mis au point un logiciel permettant de gérer les services liés à l’enfance et à la petite enfance de façon dématérialisée, appelé MyPérischool. Cet outil vise à simplifier la vie des parents mais également des villes. Cette application fonctionne sur une tablette et, par son biais, les parents peuvent réserver les tickets de cantine et de garderie, ils peuvent inscrire leurs enfants aux centres de loisirs, aux activités périscolaires.

18 salariés recrutés

Lancée en 2014, la jeune entreprise a connu des débuts fracassants, comptant aujourd’hui 18 salariés. Employant essentiellement des ingénieurs, Waigéo arbore fièrement les couleurs de l’Artois. Il s’agit d’une des marques de fabrique de Waigéo. “Les recrutements s’effectuent localement. Notre secteur géographique compte d’excellentes écoles d’ingénieurs et une université remarquable. Il existe également de nombreux talents sur notre territoire et mon souhait est de les retenir. Il s’agit d’une véritable philosophie. J’essaie de favoriser l’émergence d’un cadre propice à l’épanouissement de mon équipe afin que chacun puisse exprimer pleinement ses compétences”, confie Arnaud Montewis. Ce dernier a relevé le pari audacieux de créer une entreprise de prestations en informatique loin de la métropole lilloise. “Ce choix  était volontaire. Je voulais montrer qu’on pouvait faire aussi bien ici qu’ailleurs”, précise-t-il. Ruitz était en tout cas le choix du coeur, puisque Arnaud Montewis a établi son entreprise sur la zone industrielle attenante à son village d’origine. Quand il a souhaité concrétiser son projet de création, il a contacté Artois comm. et Artois initiative, qui lui ont rapidement trouvé une solution en termes d’hébergement. Deux ans et demi plus tard, Waigéo connaît une véritable success story et, en bon capitaine, Arnaud Montewis a dédié le trophée “Création d’emplois” à son équipe, précisant : “C’est une récompense collective.”