De l’autre côté de la frontière

Publié dans l'édition Nord N. 8820 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

28 500 signalements de fraudes et escroqueries en un an

Le nouveau guichet central du service public fédéral Economie lancé, il y a tout juste un an aurait reçu 28 500 signalements de fraudes et escroqueries, sur lesquels 2 600 ont conduit à l’ouverture d’une enquête. Dans le détail et sur l’année écoulée, les Belges ont signalé 2 195 incidents de fausses factures, 3 725 fraudes lors d’achat en ligne pour 2 193 colis non délivrés. D’autres signalements ont été effectués pour des produits contrefaits (800), des publicités mensongères (800) des problèmes liés aux garanties (600) ou concernant des tickets de concert vendus au marché noir (400). Le ministre de l’Economie et de la Consommation, Kris Peeters veut poursuivre le renforcement de la lutte contre la fraude et l’escroquerie puisque « l’ouverture du guichet central a conduit à une augmentation de 70 % des signalements », il a souligné qu’il n’était « pas toujours évident pour les consommateurs et les entreprises de savoir à qui s’adresser pour signaler un cas de fraude ou d’escroquerie ».

C&A annonce une restructuration de ses deux sièges en Europe

C’est à l’occasion d’un conseil d’administration extraordinaire de la marque néerlandaise prêt-à-porter que l’on a appris une restructuration des deux sièges européens du groupe. Celle-ci va entraîner la suppression de 160 emplois à Düsseldorf (mode femme) et de 70 emplois à Vilvorde (mode homme et enfant). Cette mesure qui doit « améliorer la compétitivité en Europe et construire un climat d’affaires durable » selon un communiqué du groupe, n’aura aucun impact sur les emplois des salariés des magasins. L’enseigne emploie près de 2 500 salariés en Belgique, dont 570 à Vilvorde.

Les salaires des hommes sont 20 % plus élevé que ceux des femmes

Le 14 mars prochain se tiendra la 13ème journée « Equal Pay Day » organisée par la Fédération Générale du Travail de Belgique (FGTB), le mouvement des femmes du parti flamand SP.A (Socialistische Partij Anders) et le Parti socialiste européen. La date est prise en référence au temps mis par les femmes pour atteindre un salaire équivalent à celui des hommes, soit deux mois et 14 jours. En 2005, lors de la première édition de l’Equal Pay Day, l’écart salarial entre les deux sexes était de 28 %. Selon Madame Inga Verhaert (présidente du mouvement des femmes du SP.A), à ce rythme, les salaires entre les hommes et les femmes ne seront pas équivalent avant 2058.

EVS rafle un contrat pour la prochaine coupe du monde de football en Russie

Selon nos confrères de l’Echo, l’entreprise liégeoise active dans les technologies numériques pour la télévision, a enregistré une première grande commande d’une valeur totale de sept millions d’euros avec la société HBS, une filiale dédiée à la production télévisuelle du groupe de marketing sportif Infront Sports & Media. Cette première commande (15 % du contrat) d’un million d’euros en vue de la Coupe du monde de football 2018 en Russie sera enregistré cette année, le solde restant le sera durant la compétition (aux 2ème et 3ème trimestres).

Coca-Cola va investir 1,9 million d’euros sur son site d’Anderlecht

Le groupe américain a annoncé le 22 février dernier, son intention d’investir 1,9 million d’euros dans la division de recherche de son centre d’innovation basé à Anderlecht. Le site, en charge du développement de la plupart des boissons du groupe (hors Coca-Cola), comprend une usine pilote pour la production de nouvelles boissons (le soda Fïnley et la boisson énergétique Nalu ont été mis au point dans ce centre d’innovation), qui sera complété par une nouvelle ligne de production. Le géant des sodas a indiqué vouloir marquer son ancrage local à travers cet investissement.  

ING Belgique aurait trouvé son futur CEO

Selon nos confrères de l’Echo, ING Belgique aurait choisi Erik Van Den Eynden comme successeur de Rik Vandenberghe pour occuper la fonction de CEO du groupe. La nomination sera officielle dès que la Banque Centrale Européenne (BCE) aura donné son feu vert, la Banque nationale de Belgique ayant déjà donné son accord. Monsieur Van Den Eynden, bilingue et diplômé en économie appliquée dirige depuis 2012 une division de la branche banque d’affaires de la banque (midcorporates & institutionals d’ING Belgique). Quant à Rik Vandenberghe, après une carrière de plus de 30 ans au sein de l’institution financière, il va prendre la direction du groupe de construction Besix.