Le forum Jobs d'été à Calais

Du travail pour un été… et plus si affinités ?

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9628 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le forum Jobs d’été est un événement à Calais, comme tous les salons et événements organisés autour de l’emploi dans la plus grande ville du département. Etudiants, chercheurs d’emploi et salariés en mal de reconversion étaient présents…

Le 22 février 2017, les Calaisiens se sont rendus nombreux au forum, du moins plus nombreux que l’an dernier. Les portes du gymnase Gauguin-Matisse se sont ouvertes à 1 120 personnes cette année, contre 1 026 personnes l’an dernier (Michèle Ducloy, adjointe à l’emploi, avait espéré 2 000 visiteurs à la base, sans pour autant parier dessus). La plupart des grands pourvoyeurs d’emplois ont répondu présent. Il a fallu compter sur le centre d’appels Armatis, le Centre hospitalier de Calais, le Club Med via le Plan local d’insertion pour l’emploi (PLIE), mais aussi le Centre communal d’action sociale, Domino’s Pizza ou la Mission locale. Au total, selon la Maison de l’emploi et de la formation et la Mission Locale, les organisateurs de l’événement, entre 150 et 200 postes à pourvoir.

Les postes… Les postes étaient variés : d’agent d’accueil à aide-soignant, en passant par des postes de technicien industriel, de cuisinier, de nageur sauveteur ou de téléconseiller, les jobs présentés étaient loin de l’image d’Epinal que l’on pouvait se faire des petits boulots d’été. Ajoutons à cette liste les ateliers pour tester le niveau d’anglais d’un candidat, pour rédiger son CV… D’autres services ont été ajoutés au forum, tels que l’orientation professionnelle, l’accompagnement des jeunes autour des questions juridiques (DIRECCTE), sur la formation professionnelle notamment.

Satisfaction ? «Le forum est pas mal, affirme Suzon, 18 ans, venue de Oye-Plage pour l’occasion. Peu d’offres dans le commerce − c’est ce qui m’intéressait −, mais beaucoup d’attente pour participer au différents entretiens.» Pour sa part, la jeune fille n’a pas trouvé d’offre «vraiment intéressante». Julie, 21 ans, elle aussi ansérienne, a eu plus de chance : «J’ai déposé un CV au service civique et j’ai pu discuter avec la Maison de l’emploi. Dans l’ensemble, les offres n’étaient pas réellement satisfaisantes, mais j’ai pu trouver quelques choses intéressantes…»

Bémol… «C’est censé être un forum Jobs d’été, commente Olivia, 17 ans, de Calais. On pensait que les étudiants seraient davantage visés par l’événement…» La déception est plutôt partagée parmi les jeunes gens venus au forum. «Il n’y a pas assez de postes, et certaines enseignes étaient absentes, ou on ne les a pas trouvées, parce qu’on n’est pas très bien accompagnés sur le salon, glisse Louis, 18 ans, lui aussi de Calais. Il faut dire aussi que j’ai vu des fiches qui réclamaient un bac+2, c’est assez surprenant.» De son côté, Michèle Ducloy rétorque : «Il y a tout de même du choix en ce qui concerne les offres à pourvoir pour des postes non qualifiés, plaide l’élue. Mais il faut aussi penser à ceux qui réfléchissent à leur avenir. Pour ceux-là, la qualification est importante.» En se promenant sur le salon, on peut en effet constater des offres d’emploi dans l’industrie en CDD de six mois, à prolonger par un CDI. «Chacun doit s’y retrouver, enchérit Michèle Ducloy. S’il est important d’avoir des emplois dans la restauration rapide ou pour nettoyer nos plages, il faut aussi des jobs où on demande un BAFA, ou des emplois d’aide-soignant où la qualification est nécessaire et importante.»

CAPresse

Le forum Jobs d'été a amené du monde, ce qui a occasionné quelques files d'attente à affronter...