La compagnie maritime P&O fête ses 180 ans

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9630 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

En 1837, la compagnie maritime P&O a débuté ses activités sous l’impulsion de deux personnages importants du commerce britannique au temps de la reine Victoria : Brodie McGhie Willcox et Arthur Anderson. Ces premiers pas sont marqués par la livraison du courrier des gouvernements espagnols et portugais. Assez vite, les services de P&O se développent en Méditerranée, en Egypte, en Inde, puis en Chine, à Singapour et en Australie. La compagnie accompagne l’essor du commerce britannique à travers le monde. P&O a eu un comportement valeureux durant les deux guerres mondiales, fournissant à l’armée britannique un tonnage important.

Vingt navires. Aujourd’hui, P&O exploite huit lignes entre la Grande-Bretagne, la France, l’Irlande, les Pays-Bas et la Belgique. Vingt navires transportent 10 millions de passagers, 1,6 million de voitures et 2,2 millions d’ensembles routiers chaque année. Sa division logistique exploite des liaisons ferroviaires et routières intégrées, qui lui permettent d’irriguer l’Italie, la Pologne ou encore la Roumanie. Dans ce dernier pays, le terminal ferroviaire d’Oreda facilite l’acheminement des marchandises vers la Grande-Bretagne en empruntant la Route de la soie. 

Un livre pour marquer l’événement. Pour marquer cet anniversaire, P&O a suscité l’écriture d’un livre intitulé sobrement P&O 180, qui raconte «l’histoire passionnante de l’une des compagnies les plus célèbres du monde» décrit, moins sobrement, un communiqué émis par la compagnie. Cet ouvrage est vendu sur le site internet de P&O.