Restauration

La Tourtière se réinvente et se distingue de la concurrence

Publié dans l'édition Nord N. 8823 par

Le commerce indépendant est mis à rude épreuve depuis plusieurs années, les enseignes ferment les unes après les autres, remplacées par les grandes chaines qui écrasent la concurrence. Le schéma est identique dans la restauration où les grandes chaines de livraison de pizzas écrasent toutes les pizzérias indépendantes. Toutes ? Non ! Une pizzéria indépendante résiste encore et toujours en centre-ville de Douai. Explications.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

ACT'Presse

La pizzéria, la Tourtière a été reprise, il y a un peu plus d'une année par un passionné de cuisine. Face à une concurrence agressive, l'établissement se démarque avec des produits frais et des recettes originales.

La Tourtière, c’est le drôle de nom que porte la pizzéria qu’a repris Fred Lemaitre. « Il s’agit de l’une des quatre pizzérias que possédait l’ancien propriétaire dans le Nord-Pas-de-Calais, elles portaient toutes le même nom. Elles ont été revendues séparément et sont aujourd’hui complètement indépendantes », explique Fred un grand gaillard de 50 ans, qui a racheté l’entreprise douaisienne en novembre 2015.
S’il a décidé de reprendre une pizzéria, ce n’est certainement pas pour son expérience en la matière, c’est même plutôt le contraire. Après avoir été formé dans l’école hôtelière d’Avesnes-sur-Helpe, Fred a commencé sa longue carrière dans un Campanile, puis il a enchaîné comme gérant de 2 hôtels-restaurants. « J’ai ensuite travaillé dans tous les styles de restaurants depuis plus de 20 ans. Je suis passé par tous les types de cuisines possibles et  imaginables, des hôtels-restaurants à la restauration rapide, des cuisines collectives aux grands restaurants », résume-t-il.
Reste qu’à l’aube de ses 50 ans, il aspirait à autre chose, à plus de sérénité, mais aussi à revenir à des valeurs qui lui sont chères. C’est pourquoi il s’est mis à la recherche d’un petit établissement indépendant, qu’il pourrait faire évoluer avec son savoir-faire et son amour pour la cuisine.
Voilà, un peu plus d’une année et demie qu’il a repris la pizzeria, Fred peut déjà s’enorgueillir d’avoir augmenté son chiffre d’affaires de 10 %, ce qui est plus que prometteur pour l’avenir et confirme qu’il a eu raison d’avoir l’audace de reprendre un restaurant indépendant.

Indépendant et différent. Rapidement, son choix se porte sur une pizzéria, un établissement qui d’extérieur semble tout à fait banal, mais dans un contexte qui peut lui permettre d’exprimer toute sa créativité. En effet, implantée depuis 19 ans, dans le centre de Douai, la pizzeria qu’il vient de reprendre doit faire face à une concurrence assez rude. « Douai, on ne compte pas moins de trois grandes chaines de pizzas (NDLR : Domino’s Pizza, Speed Rabbit et Le Kiosque à Pizzas) », détaille Fred Lemaitre.
Étant le seul restaurant spécialisé dans la pizza, et indépendant du groupe, il compte bien se distinguer de ses concurrents et utiliser sa différence pour en faire une force et attirer de nouveaux clients.
D’ailleurs, il est tout de suite passé à l’action et à peine la pizzéria reprise, il fait passer son équipe de 1 à 2 pizzaiolos, de 2 à 3 livreurs, et il recrute un caissier pour améliorer son efficacité. La différence, Fred souhaite également la cultiver jusque dans les recettes de ses pizzas. « Des créations maison, des pizzas revisitées avec des ingrédients sélectionnés ».
Quitte à réduire sa marge, il met à un point d’honneur à vendre des pizzas créées avec des ingrédients de qualité à des prix maîtrisés, à peine plus élevés que ceux de ses concurrents. Tous les aliments sont frais et préparés sur place. Il y a également une « pizza du mois », l’une d’entre elles, victime de son succès a récemment quitté son statut de pizza éphémère pour rentrer dans le menu comme la pizza végétarienne.
Fred croit dur comme fer au contact humain et même s’il a complètement retravaillé son site internet, sur lequel, il propose de consulter le menu et la carte, il a choisi de ne pas proposer la commande en ligne, « mon objectif est de faire venir la clientèle au restaurant et de la fidéliser ».
Notons, que comme tout chef d’entreprise, Fred Lemaitre est multitâches est multicasquettes, il lui arrive régulièrement d’enfiler le casque de pizzaiolo afin d’aller directement au contact des clients et de recueillir leurs impressions et de continuer à améliorer ses recettes et ses propositions de pizzas. À suivre…