Construction et rénovation des parcs d'activités

Vent de fraîcheur économique sur Marcq-en-Baroeul

Publié dans l'édition Nord N. 8822 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Connue pour héberger des poids lourds de l’industrie à l’image de Heineken, Lesaffre ou encore Carambar – qui annonce notamment la création de 50 emplois –, la ville de Marcq-en-Barœul continue d’attirer les entreprises sur son territoire. 55 600 m² de bureaux neufs prendront place dans divers parcs d’activités et d’affaires modernes et aérés. Tour d’horizon des futurs projets.

 

Wood Park à Château-Rouge. Le campus situé dans le quartier Château-Rouge offrira 2 672 m² de bureaux – en cours de commercialisation –, logés dans quatre bâtiments distincts. Particularité du parc : une construction bioclimatique avec borne électrique, bassin de récupération d’eau de pluie, matériaux renouvelables, mur, bois massif, isolation fibre de bois…

 

Projet Polygone. Ancien site de Goosens, le projet Polygone, qui prévoit 20 000 m² sur six bâtiments, sera inauguré en juin prochain. Cet ensemble représente 350 emplois à la clé. Parmi les nouveaux arrivés, on retrouve Arthrex, le laboratoires de prothèses médicales ; On a marché sur la Lune (événementiel) ; Komeo (solutions en téléphonie) ou encore Block Out (complexe restauration et escalade).

 

Changements au parc Europe. Ça bouge du côté du parc Europe. Michel Dervyn laisse la place à Etam et ses 70 salariés. Le bâtiment Nextiraone est racheté par le groupe Numéricable SFR. 1,8 million de travaux pour la réhabilitation de 2 900 m² de bureaux est prévu. Par ailleurs, APAVE, spécialiste dans le domaine du contrôle, construit un nouveau bâtiment de 4 700 m². De son côté, Ibis Budget vient compléter Ibis Style avec une transformation complète de l’hôtel. Pour finir, un nouveau projet d’immeuble de 1 000 m² vient d’être déposé par Tereneo.

 

Work Lab City. À l’abandon depuis 2009 après le départ d’Habitat puis Gifi, le site va connaître une métamorphose. Porté par Linkcity, filiale de Bouygues construction, le projet prévoit 17 130 m² de bureaux et commerces en rez-de-chaussée (offre de restauration prioritaire). Les trois bâtiments, dont la fin des travaux est prévue en 2019, seront implantés en épi.

 

Demathieu Bard, Pilaterie. Sur le site de la Pilaterie, Demathieu Bard construit le Hub de Marcq sur près de 2 200 m² qui accueilleront 200 salariés. La livraison est prévue en septembre 2017.

 

Business Park, parc du Molinel. Plus de 10 000 m² de bureaux sont répartis en neuf bâtiments en R+2. Plus de 8 000 m² sont d’ores et déjà occupés, notamment par Keymann Consulting (conseil pour affaires), Axessible (société de performance digitale) ou encore Helpline (centre d’appels installé depuis 2015 avec un projet de 160 embauches en CDD) et Verlingue, courtier en assurances.