Entrepreneuriat

CAD Create, le salon de la création et reprise d’entreprise

Publié dans l'édition Nord N. 8830 par
ACT'Studio

Les élus de la communauté d’agglomération du Douaisis, Christian Poiret en tête, ont visité les différents stands.

«Vous vous lancez dans la reprise ou dans la création d’entreprise ? Vous avez bien fait de venir à CAD Create !» lance Christian Poiret, président de la communauté d’agglomération du Douaisis (CAD). En créant ce rendez-vous, l’agglomération douaisienne souhaitait en effet regrouper en un même lieu les différents organismes intervenant dans le processus de création et reprise d’entreprise, banques, BGE, Chambre de métiers, plates-formes d’initiatives, etc. Le temps d’une journée, les porteurs de projet comme les personnes souhaitant se réorienter professionnellement peuvent y rencontrer des professionnels et glaner de nombreuses informations utiles à la réalisation de leur projet.
Cet événement vient compléter le dispositif mis en place par la CAD en faveur de l’entrepreneuriat et de l’emploi. «Notre politique volontariste en matière de développement économique porte ses fruits et s’illustre par une augmentation de 15,9% des créations d’entreprise en un an sur notre territoire», poursuit le président Poiret. En effet, la CAD a fait du développement économique l’une de ses priorités. Elle propose aux porteurs de projet un appui au réseau local d’accompagnement et de soutien à la création d’entreprise, des offres de services aux entreprises, une aide à l’implantation et aux investissements, ainsi qu’un soutien à l’innovation. Et Christian Poiret d’ajouter : «Dans les mois à venir, je vais rencontrer les entreprises titulaires de l’aide aux TPE pour faire un point sur les emplois créés.» Le président de l’Agglomération et le directeur du développement économique restent à l’écoute des besoins des entreprises pour les aider au mieux. Et en accordant certaines aides et en créant un environnement propice à l’implantation des entreprises, la CAD est bien en passe de réussir son pari de dynamiser économiquement le Douaisis.
Afin d’aller plus loin dans la démarche de sensibilisation à l’entrepreneuriat, deux réunions d’information étaient organisées, une première à destination des travailleurs sociaux et une seconde réservée aux enseignants.

ACT'Studio

"1000 bijoux pour un sourire", la mini-entreprise créée par les lycéens de Rabelais Douai, vend des bijoux pour financer des actions scolaires.

Des mini-entreprises. Consciente que l’entrepreneuriat est une notion abstraite qu’il est nécessaire de s’approprier très tôt, la Communauté d’agglomération a décidé de mener une opération de sensibilisation des jeunes des collèges et lycées de son territoire. Ces derniers sont ainsi invités à créer avec leurs professeurs des mini-entreprises et d’aborder par ce biais les notions de gestion, de marketing, de commercialisation ou encore de comptabilité.
Florian, Alexandre et Steven, du collège Romain-Rolland de Waziers, commercialisent des poupées à soucis. «Elles viennent du Guatemala. D’après une légende, elles permettraient de faire disparaître les soucis de leur propriétaire, juste en leur parlant avant d’aller se coucher», expliquent-ils. Pour le côté marketing, ils sont au point. Ces poupées magiques sont achetées auprès de l’association AEA. Puis, les élèves, qui participent à ce projet sur la base du volontariat, les personnalisent en crayons, porte-clés, avant de les commercialiser.
Autre projet, autre idée et autre approche, celle du lycée Rabelais de Douai, mise en place il y a quatre ans. La mini-entreprise « 1000 bijoux pour un sourire » permet aux élèves de travailler sur un projet concret qui comptera pour la note au baccalauréat gestion administrative. «Depuis trois ans, nous travaillons au développement de cette activité. Nous fabriquons des bijoux, des pièces uniques pour financer des actions scolaires», résument Charles et Ophélie. Les 27 élèves qui participant à ce projet achètent les matériaux, assemblent les bijoux avant de les commercialiser à Noël, pour la Saint-Valentin ou encore à la fête des Mères… et donc sur le salon CAD Create.