Le nouveau Guide Vert Michelin Nord - Pas-de-Calais

Deux étoiles pour la colline Notre-Dame-de-Lorette

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9637 par

Philippe Orain, directeur éditorial et rédacteur en chef des Guides Verts Michelin, s’est rendu à Arras pour dévoiler la nouvelle édition du Guide Vert Michelin Nord – Pas-de-Calais. Occasion de présenter les sites culturels nouvellement distingués dans la région, dont la colline Notre-Dame-de-Lorette qui vient d’obtenir une deuxième étoile. Ce guide a été «Nord de France», puis «Nord – Pas-de-Calais – Picardie», et maintenant couvert en deux guides : «Nord – Pas-de-Calais» avec une escapade transfrontalière dans le Kent et en Belgique, et «Picardie», signe que nos régions se portent bien sur le plan touristique.

Un constat Michelin. La région a opéré une formidable reconversion de son patrimoine ouvrier en centres d’art et de mémoire. Ainsi, une ancienne usine de lampes de mineurs à Arras abrite Cité Nature. Dans cette édition, «les visiteurs sont invités à découvrir les kermesses, brocantes et jeux traditionnels, ainsi qu’à rencontrer les géants et participer aux grands cortèges carnavalesques, tel le carnaval de Dunkerque qui dure deux mois et demi. Il n’y a pas de séparation entre acteurs et spectateurs, on n’assiste pas au carnaval, on le vit.» La nature offre également une grande variété de paysages avec, au nord, les monts de Flandre et au sud les vallées de l’Authie et de la Canche. Sur le littoral, «le ciel et la mer s’entremêlent, offrant un camaïeu infini. Autant d’atouts qui font du Nord – Pas-de-Calais une région touristique à découvrir». 

 

Le tourisme de mémoire, un enjeu civique et pédagogique. Philippe Orain a annoncé la deuxième étoile attribuée à la colline Notre-Dame-de-Lorette. «A l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, la colline Notre-Dame-de-Lorette est devenue un mémorial de première importance. L’Anneau de la mémoire, dont la forme circulaire symbolise l’égalité, l’éternité du sacrifice de tous les soldats tués et évoque la fragilité de la paix. Enfin, le centre d’interprétation Lens’14-18 présente la Grande Guerre sur le sol du Nord et du Pas-de-Calais. Le bâtiment de l’architecte Pierre-Louis Faloci, un imposant cube de béton noir posé à flanc de colline, évoque la brutalité des combats. L’Anneau de la mémoire et le Centre d’interprétation Lens’14-18  obtiennent chacun une première étoile dans la nouvelle édition.» Ainsi, la colline de Notre-Dame-de-Lorette compte trois nouvelles étoiles.

 

Des nouvelles premières étoiles en région. À Cambrai, l’abbaye de Vaucelles, de style cistercien, dépassait en dimensions toutes ses consœurs européennes. Le travail de restauration a permis de retrouver la sérénité des salles des moines et capitulaire. Ce remarquable lieu de vie de la région obtient une première étoile. Par ailleurs, située dans l’enceinte des remparts de la vieille ville, la basilique de Boulogne-sur-Mer est connue pour son dôme qui surplombe l’agglomération et pour sa crypte, l’une des plus vastes de France qui se voit attribuer une première étoile. L’Audomarois, autour de Saint-Omer, au cœur du Parc naturel régional des caps et marais d’Opale, se distingue avec une première étoile. La zone dite « marais audomarois » peut se découvrir en barque, en canoë ou en bateau-promenade. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette réserve de biosphère garde les traces du conflit mondial, dont deux imposants blockhaus devenus lieux de culture et de mémoire : la coupole d’Helfaut et le blockhaus d’Éperlecques.

 

Neuf critères d’attribution des étoiles. L’attribution des étoiles répond à une démarche rigoureuse au travers de neuf critères d’attribution répartis en trois catégories. La note par critère va de 1 à 5 et les critères sont pondérés de 1 à 3 ; des discussions avec le chef de projet du territoire complètent le processus d’attribution. Pour les candidats, il est intéressant de prendre connaissance de ces critères. Une catégorie «première impression» intègre le ressenti lors de la découverte du site, sa notoriété, puis sa richesse patrimoniale et la richesse de la visite. La catégorie «patrimoine» s’intéresse à la présence de labels (Unesco ou autres), la valeur patrimoniale ou historique (le côté unique des places d’Arras par exemple), la beauté et l’esthétique, l’authenticité et le charme. La dernière catégorie, «visite», regroupe la qualité de l’accueil et l’agrément de la visite (aménagement, accessibilité, entretien). Par rapport aux 34 guides verts français, le guide Nord – Pas-de-Calais est bien positionné en nombre de sites étoilés et fait partie des 20 possédant un musée classé 3 étoiles.

 

D.R.

Philippe Orain, directeur éditorial et rédacteur en chef des Guides Verts Michelin, présente la nouvelle édition du Guide Vert Michelin Nord - Pas-de-Calais. Sa couverture reprend une vue de la place des Héros à Arras.