Emploi-formation

Le Rotary Club de Lens-Liévin s’engage en faveur des jeunes

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9636 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les jeunes ayant participé aux différentes actions du Rotary de Lens-Liévin sont venus témoigner.

 

Les membres des clubs Rotary sont avant tout des professionnels aguerris qui mettent leurs compétences au service des autres. Au sein de celui de Lens-Liévin, la volonté clairement affichée est d’agir en faveur des jeunes. « Cette année encore, nous avons engagé six opérations qui leur sont destinées« , présente Georges Crapet, past-gouverneur, chargé de la commutation au sein du club.
Cette volonté des rotariens d’intervenir au service de leur environnement n’est pas nouvelle. En 1905 déjà, les fondateurs du mouvement ressentaient le besoin de travailler ensemble pour améliorer les choses et d’œuvrer en faveur de certaines causes. La réunion organisée à Lens avait pour but de présenter les actions engagées en 2017. « Nous avons commencé par proposer à des étudiants, de Bac+3 à doctorants, un concours portant sur l’éthique professionnelle« , précise Georges Crapet. Le club a présenté 11 étudiants au concours régional. Sarah Toubal, doctorante-enseignante à la Faculté de droit et santé de Lille 2, a été sélectionnée pour la finale nationale qui se déroulera à Paris le 31 mai.
Deuxième action, « Le Ryla » (« Rotary Youth Leadership Awards ») est un séminaire de trois jours portant sur la prise de parole en public, la préparation d’un discours, la communication managériale au service des stratégies de l’entreprise, les relations avec la presse, les fondamentaux du management et, enfin, la mise en œuvre d’un projet d’entreprise. « Nous avons encadré cinq jeunes, ils ont pris conscience de leur potentiel et appris beaucoup en peu de temps.« 
Découlant de cette action, le Rotaract est un mouvement créé par le Rotary. Il s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans souhaitant vivre la vie des rotariens et partager leurs valeurs. Le Rotaract de Lens-Liévin a été créé il y a sept ans et, chaque année, mène différentes actions au même titre que le Rotary.

Simulations d’entretien. La démarche est à destination des lycéens du lycée Saint-Paul de Lens. « Nous essayons de toujours mener des actions en rapport avec les besoins non satisfaits. Nous nous sommes rendu compte que les enseignants ne préparent pas : ils forment les jeunes« , précise Georges Crapet, qui, dans sa vie professionnelle, a été responsable de la communication de la Française de mécanique de Douvrin.
Dans le cadre de ces ateliers, les jeunes apprennent également à réaliser un curriculum vitae et une lettre de motivation qui tiennent la route, afin de mettre toutes les chances de leur côté lorsqu’ils auront à chercher un emploi.
De plus, « ce n’est pas nouveau : chaque année, nous favorisons les échanges internationaux de jeunes. En 2017, nous accueillons deux jeunes étrangers, du Brésil et de Bolivie« . Ces derniers suivent des cours pendant une année au lycée Saint-Paul de Lens où ils auront également l’occasion de passer le Bac.
Parallèlement, le club lensois permet à des jeunes Français de partir pendant une année à l’étranger. Ainsi, Manon Chieux, élève de terminale ES à Lens, est partie une année au Brésil : « Elle est revenue parfaitement bilingue et enchantée de cette expérience.« 
Enfin, le club de Lens-Liévin participe chaque année à un concours de communication et d’expression orale organisé par le Rotary au niveau régional et qui s’adresse aux lycéens des établissements du secteur (Saint-Paul et Béhal à Lens, Darchicourt à Hénin-Beaumont, Voltaire à Wingles). Ce concours s’adresse aux jeunes de la seconde à la terminale, a précisé le porte-parole du Rotary Club de Lens-Liévin.