Après deux premiers magasins dans la métropole lilloise

Le supermarché Bio Bon Gourmand s’implante à Outreau

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9638 par

Après le Nord, le Pas-de-Calais. Présente depuis 2011 au Haut-Touquet à Marquette-les-Lille, puis avec un deuxième magasin sur la zone commerciale d’Héron Parc à Lezennes, l’enseigne Bio Bon et Gourmand a eu le temps de s’installer dans le paysage régional et de trouver sa clientèle. Le 3 mai, BBG marque une nouvelle étape de son déploiement avec l’ouverture d’un nouveau supermarché à Outreau, à la périphérie de Boulogne-sur-Mer. Plus qu’un magasin : un centre de vie bio…

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le concept BBG a germé dans l’esprit de trois entrepreneurs lillois, Vincent Ghesquier, Francis et Stéphane Brichet. Tous trois spécialistes du merchandising et sensibilisés aux questions de l’environnement, ils créent en 1999 l’agence Atout Merchandising et mettent leur savoir-faire au service de plusieurs enseignes d’alimentation bio dans le sud de la France. En 2009, les trois associés décident de se lancer plus avant dans l’aventure en ouvrant leur propre magasin. Un quatrième et un cinquième magasins devraient suivre d’ici la mi-2017, dans le Nord à Hazebrouck et à Capinghen.

D.R.

Plus de 100 m² d'espace sont dédiés à la vente de produits en vrac.

Sur une surface de 900 m², face à l’hypermarché Leclerc, le supermarché BBG d’Outreau propose pas moins de 14 000 produits référencés, contre 6 à 7 000 généralement. «Nous avons voulu dépoussiérer l’image des commerces bio, explique Francis Brichet. Nous proposons des magasins de grande taille, avec beaucoup de références, mais dans lesquels on se sent bien, où il y a de l’espace pour circuler.» «BBG, ajoute Vincent Ghesquier, c’est un centre de vie bio et d ‘échanges, un espace pédagogique de découverte, un lieu de bien-être accessible à tous.»

De l’entretien de la maison à l’hygiène-beauté, en passant par les produits frais, l’épicerie salée ou sucrée, les surgelés, les fromages ou la boucherie-charcuterie, les clients peuvent trouver tout ce qu’il leur faut, avec une préférence pour la production locale, que ce soit pour la viande, les fruits et légumes ou le pain. BBG, qui veut contribuer au développement de l’agriculture biologique dans les Hauts-de-France, répond ainsi à la nouvelle tendance du bio avec une offre complémentaire aux circuits de distribution actuels. À la différence des grandes surfaces classiques, BBG apporte un conseil spécialisé à sa clientèle. L’enseigne développe la polyvalence et l’expertise sectorielle de ses salariés. À Outreau, douze employés, recrutés localement en CDI à temps complet, accompagnent les clients sept jours sur sept (de 9h à 19h30, le dimanche jusque 12h30).

D.R.

Les trois créateurs (de gauche à droite) : Francis et Stéphane Brichet, et Vincent Ghesquier.

Le référent de la vente en vrac. BBG consacre une place importante (plus de 100 m²) à la vente en vrac, pour lutter contre le gaspillage et les déchets d’emballage. Ce mode de distribution est aujourd’hui en pleine évolution, pour des raisons autant écologiques qu’économiques. Près de 250 références de produits secs (farine, pâtes, céréales, légumes secs, épices) ou de produits liquides (huile, produits d’entretien, cosmétiques) sont ainsi en libre-service à la disposition des consommateurs qui peuvent bénéficier de sachets 100% biodégradables ou de bocaux réutilisables. BBG propose également un vaste rayon sans gluten pour répondre à une autre demande croissante des consommateurs. Avec ce troisième magasin, et en attendant l’ouverture des deux prochains, BBG emploie déjà une quarantaine de salariés.