Agence de voyages pour professionnels

Le voyage d’affaires, un business en pleine croissance pour Travel Planet

Publié dans l'édition Nord N. 8829 par

Du transport en passant par l’hébergement, l’entreprise lilloise de 70 salariés prend soin des déplacements de vos collaborateurs ou invités et gère aussi les éventuels impondérables d’un voyage, grâce à un outil de réservation en ligne dédié.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le voyage d’affaires a le vent en poupe. En témoignent les chiffres de Travel Planet : 500 000 € de chiffre d’affaires en 2014, 6,3 M€ en 2016 et, d’ici 2018, une prévision entre 150 et 200 M€… Betty Seroussi et Tristan Dessain-Gelinet dirigent une entreprise qui fonctionne plutôt bien. De son agence, elle gérait ses déplacements professionnels ; il en était satisfait ; et ils se sont dit qu’il y avait quelque chose à imaginer. C’est de cette rencontre professionnelle qu’est née Travel Planet. A l’origine, Lebas Tourisme, une agence de voyages des plus classiques créée en 1992 à Arras, rachetée en 2010 par Betty Seroussi et Tristan Dessain-Gelinet, et transformée quatre ans plus tard en Travel Planet, avec comme cœur d’activité, le voyage d’affaires. «Pour fournir une offre online la plus large possible, nous avons imaginé une plate-forme pour établir un lien entre le ‘travel manager’ et le salarié. Nous nous occupons de réserver le train, l’avion ou l’hôtel, mais aussi des impondérables comme un retard ou un changement de billet. Nous ne sommes pas uniquement des distributeurs», explique Tristan Dessain-Gelinet. Un reporting en temps réel permet aussi à l’entreprise de gérer ses données. Plus de 2 000 transactions sont réalisées chaque jour par Travel Planet auprès d’entreprises dont le montant annuel des déplacements professionnels dépasse le million d’euros. «Depuis 2012 et la dématérialisation des billets, les entreprises ont besoin de systèmes souples pour gérer de grandes quantités de données. Mais les voyageurs d’affaires souffrent du manque d’informations concernant les autres modes de transport, comme les autocars Macron, les VTC ou encore Über. Les agences ‘classiques’ restent sur l’aérien ou le rail. Or, les usages particuliers ont pris les devants sur les usages professionnels», poursuit Tristan Dessain-Gelinet, très optimiste quant à son activité : «À l’heure d’Internet, on constate que les déplacements professionnels n’ont pas diminué. Au contraire, les contacts physiques restent indispensables.» Une croissance telle que l’entreprise ne cesse d’embaucher : entre 50 et 70 nouveaux postes prévus en 2017, que ce soit sur la partie support, en agents de voyages, en commerciaux ou développeurs. Depuis 18 mois, Travel Planet a recruté une centaine de profils et prévoit 150 embauches pour 2018.

 

ENCADRE

Quelques chiffres sur le voyage d’affaires

Le baromètre 2016 du voyageur d’affaires, réalisé par FCM Travel Solutions et DéplacementsPros, confirme la croissance du «business travel» : 42% des voyageurs ont déclaré avoir davantage voyagé entre septembre et juin 2016 (contre 37% en 2015). 57% des interrogés déclarent avoir voyagé pour rencontrer des prospects ou des clients, gérer ou régler des problèmes techniques pour 18%, participer à des réunions internes pour 16% et rencontrer des partenaires pour 9%. Les voyages internes (visites de filiales, de sites de production, séminaires…) observent par contre une baisse : 9% en 2016 contre 21% en 2015. L’utilisation des nouvelles technologies semble en être une des raisons. 41% des voyageurs d’affaires ont adopté le voyage d’un jour, un chiffre qui stagne d’une année sur l’autre et confirme l’ancrage de ce type de déplacements avec les pays les plus proches, comme l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne ou l’Espagne. 47% des voyageurs ont affirmé profiter d’un voyage d’affaires pour faire du tourisme.

 

Source : Baromètre DéplacementsPros/FCM Travel Solutions, septembre 2016.

D.R.

Tristan Dessain-Gelinet et Betty Seroussi : d'une collaboration professionnelle est né un rachat d'entreprise.