Inauguration de la Maison du développement économique du Pays de Saint-Omer

Un nouvel accélérateur de réussite sur le territoire

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9639 par

Le 5 mai dernier, Xavier Bertrand, président du Conseil régional, et François Decoster, maire de Saint-Omer et président de la communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer (Capso), ont inauguré la Maison du développement économique (MDé). Ce projet rassemble dans un même lieu tous les acteurs spécialisés autour de la création d’entreprise.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’ancien maire de Saint-Quentin, malgré un agenda chargé, a tenu à faire spécialement le déplacement à Saint-Omer pour venir saluer cette initiative unique dans les Hauts-de-France… et dans l’Hexagone ! Pour l’ex-ministre du Travail, qui a fait de l’emploi sa priorité dans le cadre de son mandat électif à la tête de la Région, le lancement de cette Maison du développement économique sur le territoire audomarois est un signe fort. Imaginez ! Un lieu dans lequel sont réunis tous les acteurs du développement économique… «Pourquoi ça marche ? Parce que vous vous mettez à la place de l’entrepreneur…» a ainsi réagi avec admiration Xavier Bertrand, qui a félicité une organisation «sacrément intelligente» et la «logique client» de cette nouvelle entité lancée dès octobre 2015.

«Ce projet est né dans le cadre de la restructuration de la Chambre de commerce, à l’initiative notamment, à l’époque, de la communauté d’agglo de Saint-Omer et de l’Agence de développement économique, détaille Jean Bétremieux, le directeur de l’action économique et de l’emploi, et aujourd’hui, ce lieu rassemble quatorze organismes, mais aussi des réseaux d’entreprises.» Ici, les personnes qui poussent la porte de l’établissement peuvent désormais être renseignées sur toutes les étapes de la vie d’une entreprise, de sa création à sa transmission, avec toutes ses problématiques, financement, recrutement ou développement à l’international. Trois objectifs bien distincts : simplifier le parcours du créateur ou du chef d’entreprise, créer une dynamique nouvelle et assurer une mutualisation des services «à un moment où il est important d’optimiser la dépense publique», insiste le chargé d’animation de la Mdé.
Ceci dit, cette nouvelle interface n’est pas uniquement un regroupement d’acteurs du développement économique, mais aussi un lieu d’animation et de rencontre des entreprises. Il fallait y penser !

Encadré avec photo Guillaume Perez

«Ça va dans le bon sens, car l’avenir est à la transversalité»

«Aujourd’hui, il faut décloisonner les entreprises, les ouvrir les unes vers les autres, et c’est grâce à cette Maison du développement économique que cela est possible. Initialement, nous n’étions pas faits pour travailler ensemble et désormais nous nous apprêtons à lancer le Livepack, une application qui, grâce à un emballage intelligent, va permettre aux consommateurs d’avoir des informations utiles sur des produits achetés, et aux marques de communiquer dessus ou proposer des promos. Plus globalement, on peut imaginer que cet endroit va aider aux échanges et, du coup, aider à la création de valeur ajoutée entre des sociétés pas destinées à se rencontrer. Ça va dans le bon sens, car l’avenir est à la transversalité.»

 

Encadré avec photo Henri Breban, Florent Empis et Olivier Lefevre

«Une expertise du territoire bien plus importante que celle que l’école peut nous apporter»

«Nous n’avons pas forcément accès à tous ces organismes et nous ne savons pas forcément comment les appréhender. Mais le fait de tous les regrouper au sein d’un même endroit nous permet d’abord de les découvrir, puis de voir que ces interlocuteurs ont une expertise du territoire bien plus importante que celle que l’école peut nous apporter. En retour, la Maison du développement économique attend que nous lui expliquions ce qui pourrait nous donner envie de créer notre entreprise ou de travailler pour un groupe sur le territoire. Surtout, ce type d’infrastructure va pouvoir offrir aux étudiants un premier contact avec le réseau d’entreprises que la Mdé est en train de créer, ce qui les aidera également à trouver des stages ou un emploi à la fin de leur cursus.»

D.R.
De gauche à droite, Xavier Bertrand, président du Conseil régional, François Decoster, maire de Saint-Omer et président de la Capso, Daniel Pecqueur, président de SOFIE, et Gabriel Hollander, président de la chambre des métiers et de l’artisanat du Pas-de-Calais.

D.R.
Guillaume Perez, étudiant au sein de l’Ecole d’ingénieurs du Littoral Côte-d’Opale, et président de l’association Opale solutions.

D.R.

De gauche à droite, Henri Breban, président d’Express packaging, Florent Empis, directeur technique et recherche de Nuukik, et Olivier Lefevre, cofondateur de Dad.