INGREDIA ET LA PROSPÉRITÉ FERMIÈRE

Un partenariat stratégique avec WWF France

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9638 par

Ingredia, société du groupe coopératif Prospérité fermière, est le 3e acteur mondial spécialisé dans la production d’ingrédients laitiers à haute valeur pour les industries de l’agroalimentaire, de la nutrition et de la santé. Conscientes de leur responsabilité pour mieux nourrir la planète et de l’impact de la production laitière sur l’environnement, Ingredia et Prospérité fermière […]

D.R.

Lors de la signature du partenariat (de gauche à droite) : Gilles Desgrousilliers, président de Prospérité fermière et d’Ingredia, Marie-Christine Korniloff, directrice déléguée au monde économique WWF France, et Sandrine Delory, directrice générale de Prospérité fermière et d’Ingredia.

Ingredia, société du groupe coopératif Prospérité fermière, est le 3e acteur mondial spécialisé dans la production d’ingrédients laitiers à haute valeur pour les industries de l’agroalimentaire, de la nutrition et de la santé. Conscientes de leur responsabilité pour mieux nourrir la planète et de l’impact de la production laitière sur l’environnement, Ingredia et Prospérité fermière ont signé dernièrement un partenariat stratégique avec WWF France en faveur d’une réduction des impacts environnementaux liés à la production laitière.

Un partenariat en faveur d’une filière laitière plus durable. En s’engageant dans un partenariat de trois ans avec WWF France, associant responsabilité sociétale et respect de l’environnement, Prospérité fermière et Ingredia se sont engagées à mettre en œuvre des actions concrètes répondant à trois objectifs complémentaires : un lait produit par des vaches nourries sans OGM, des vaches élevées au pâturage et le souci du bien-être animal.

“WWF France va accompagner Prospérité fermière et Ingredia pour identifier les enjeux environnementaux prioritaires pour réduire l’empreinte écologique de la production laitière”, explique Marie-Christine Korniloff, directrice déléguée au monde économique de WWF France. Ce partenariat s’intègre pleinement dans l’objectif “Systèmes alimentaires durables”, l’un des cinq axes majeurs de la stratégie biodiversité soutenabilité 2020 déployée par WWF France depuis plusieurs mois.

D.R.Des actions conjointes. Les actions, menées conjointement, porteront notamment sur deux axes : l’analyse des risques liés à la production laitière et la définition d’un cahier des charges “Lait à l’herbe et sans OGM”.

Avec une activité classée “à risques” pour la protection de l’environnement et une industrie gourmande en énergie et en eau, Ingredia a depuis longtemps pris toute la mesure des enjeux environnementaux. En analysant ces risques et enjeux liés à la production laitière sur le territoire d’approvisionnement, WWF France va soutenir l’entreprise dans la définition d’engagements et la mise en œuvre d’actions visant à réduire ces risques, par exemple par l’accompagnement des éleveurs vers l’utilisation d’alternatives locales au soja OGM d’importation. Par ailleurs, coconstruit avec les éleveurs parties prenantes, le cahier des charges “Lait à l’herbe et sans OGM” fera l’objet de propositions permettant d’améliorer de façon continue la collecte différenciée du lait, débutant en avril 2017. S’orienter vers une production plus locale à base de colza ou d’autres cultures protéagineuses, valoriser les ressources produites localement pour constituer une valeur ajoutée pour le lait produit, promouvoir une bonne gestion du pâturage font partie des propositions faites par WWF pour répondre aux principaux enjeux. Dans un premier temps, le cahier des charges sera testé durant un an dans un nombre limité de fermes pour mesurer son efficacité auprès des éleveurs ainsi que des clients Ingredia soucieux de la qualité du lait proposé. Selon les résultats obtenus en termes d’impacts sociaux, économiques et environnementaux, il pourra ensuite être déployé à plus grande échelle dans une démarche de progrès durable.

D.R.

La complicité entre Sandrine Delory (Prospérité fermière) et Marie-Christine Korniloff (WWF France) est bien réelle.

Une stratégie de différenciation pour la coopérative. Depuis 2016, la coopérative a engagé une importante stratégie de différenciation. Comme l’indique Gilles Desgrousilliers, président de Prospérité fermière et d’Ingredia, “nous avons résolument engagé notre groupe dans une stratégie de différenciation par des produits consommateurs de lait, innovants, de qualité et responsables, pour le bénéfice de nos clients, de notre région et de nos adhérents”. Ce partenariat la renforce en apportant une réponse solide au défi de mieux nourrir la planète et aux enjeux de l’ensemble des parties prenantes sur toute la chaîne de valeur. “Les 1 600 adhérents de la coopérative mettent déjà en œuvre des pratiques d’élevage favorables à l’environnement. Ce partenariat avec WWF France marque une nouvelle étape dans la valorisation de notre démarche de responsabilité sociétale et environnementale qui vise la recherche de valeur ajoutée et de différenciation du lait Prospérité.”

Sandrine Delory, directrice générale de la coopérative, indique que “ce partenariat, valorisant pour la filière lait, renforce la contribution d’Ingredia en tant qu’acteur responsable. L’approche scientifique de la méthodologie de WWF France répond aux besoins de nos clients industriels à l’international en privilégiant des ingrédients laitiers technologiques de haute qualité”. Elle complète son propos : “Nous sommes convaincus que ce partenariat contribuera à la performance de l’entreprise et offrira à nos adhérents de nouvelles perspectives d’avenir, car il s’inscrit dans la valorisation à long terme des débouchés de nos coopérateurs.”

D.R.