H2O, un institut de beauté spécialisé dans la dermographie

Une technique au service du bien-être de la personne

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9637 par

H2O institut vient d’ouvrir ses portes sur la commune de Ruitz. Stéphanie Hoornaert a créé cette enseigne d’esthétique également spécialisée dans la dermographie.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Stéphanie Hoornaert est pleinement satisfaite de sa reconversion.

Responsable dans la distribution pendant neuf ans, Stéphanie Hoornaert a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle et, depuis quelques semaines, elle a ouvert H2O institut sur la commune de Ruitz. La jeune femme n’a pas ménagé ses efforts pour parvenir à ce résultat et créer sa propre entreprise. Elle a pu s’appuyer sur ses qualités morales et le soutien indéfectible de son conjoint. Ces deux dernières années ont ressemblé à un parcours du combattant, Stéphanie Hoornaert cumulant école et emploi. Reprendre des études d’esthéticienne représentait un vieux rêve qui s’est concrétisé. «J’ai repris des formations et obtenu mes diplômes. J’ai appris le métier sur Arras, Lille et même Paris», explique Stéphanie Hoornaert. Cette dernière a voulu se distinguer en se spécialisant dans la dermographie, un domaine d’activité encore peu répandu dans notre région, mais qui offre de multiples possibilités. En effet, la dermographie permet de réaliser un maquillage permanent. Mais cette pratique trouve bien d’autres applications et elle permet de corriger une cicatrice, une brûlure, une calvitie ou encore un bec de lièvre. «La dermographie est employée pour gommer des défauts bien souvent à l’origine de complexes. J’ai découvert cette pratique durant des stages sur Paris et j’ai tout de suite voulu m’investir dans ce domaine. Par le biais d’interventions, on aide les gens à se sentir mieux. J’ai travaillé pendant un moment en thalassothérapie et j’ai croisé des personnes qui avaient traversé des épreuves… La dermographie peut leur venir en aide et leur permettre de surmonter un mal-être», souligne  Stéphanie Hoornaert.

Une volonté : se démarquer. La dermographie permet ainsi d’effectuer des interventions de dermopigmentation réparatrice ou de repigmentation de la peau. Cette technique est, par exemple, utilisée pour recréer une aréole mammaire. Autre singularité, H2O institut propose des services de détatouage : «Je n’utilise  pas la technique au laser mais celle de la dépigmentation, que je trouve plus saine», insiste Stéphanie Hoornaert. Très à cheval sur la qualité, elle n’utilise que des produits naturels à base d’algues ou de plantes, et surtout français précise-t-elle. «J’ai sélectionné scrupuleusement mes fournisseurs. Il s’agit d’un gage de qualité et cela rassure les clients. Je commercialise par exemple du maquillage bio», indique Stéphanie Hoornaert. Elle propose aussi des services classiques d’institut de beauté, tels que l’onglerie, les épilations, les soins relaxants…

L’intéressée a choisi de s’installer à Ruitz et elle s’est établie juste à côté du salon de coiffure d’une de ses amies. Elle ne regrette pas son choix, car il existe dans cette petite commune du Bruaysis, située à deux pas d’une importante zone industrielle, une dynamique commerciale intéressante. L’activité a d’ailleurs démarré sur les chapeaux de roues et Stéphanie Hoornaert s’est notamment appuyée sur les réseaux sociaux pour se faire connaître.