Fonds de soutien aux industries de la métallurgie

L’UIMM et Finorpa PP renouvellent leur signature

Publié dans l'édition Nord N. 8834 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

De g. à dr., François Hoizey, délégué général de l'UIMM Nord – Pas-de-Calais, Bernard Devin, directeur général d'Equinox, Mathieu Requillart, président de Finorpa PP, Patrice Pennel, président de l'UIMM Hauts-de-France et Nord – Pas-de-Calais, Sébastien Huyghe, président de Finorpa financement, et Jean-Louis Guérin, président de Finorpa gestion.

 

D.R.

Patrice Pennem, président de l'UIMM Hauts-de-France et Nord – Pas-de-Calais, et Sébastien Huyghe, président de Finorpa financement.

Depuis décembre 2010, la société Finorpa PP, que préside Mathieu Réquillart, est liée par convention à l’Union des industries et des métiers Nord – Pas-de-Calais pour apporter aux entreprises de la métallurgie adhérentes aux UIMM territoriales un service adapté en matière de financement du haut de bilan. À l’époque, la contribution à ce fonds UIMM-Finorpa a été financée par l’UIMM à hauteur de 970 000 € et par l’UIMM Nord – Pas-de-Calais à hauteur de 30 000 €, tandis que Finorpa PP, aujourd’hui gérée par Finorpa gestion, a apporté un complément de financement de 4 M€. Depuis sa signature, 22 prêts participatifs ont été attribués pour un montant global de 4,75 M€, indiquent les deux partenaires.

C’est au vu des conclusions du rapport d’évaluation élaboré en juillet 2015 et des conditions de fonctionnement du dispositif de prêts participatifs depuis cinq années qu’est apparue la nécessité de préciser et de compléter le contenu de la convention initiale. La nouvelle convention signée le 19 mai élargit les modalités d’intervention du fonds en permettant notamment aux entreprises adhérentes de l’UIMM de bénéficier, en sus des prêts participatifs, du nouveau dispositif mis en place par Finorpa crescendo PME. Il s’agit d’un financement sous forme d’obligations convertibles d’un montant plafonné à 400 000 € par entreprise, au sein duquel le souscripteur s’interdit d’utiliser sa faculté de conversion, sauf en cas de cession prématurée de l’entreprise bénéficiaire en cours de contrat ou à la demande conjointe des parties.

Il est aussi prévu que le fonds UIMM-Finorpa sera financé d’une part par les remboursements issus de la convention initiale et d’autre part par une dotation complémentaire de 500 000 € financée par l’UIMM, Finorpa PP s’engageant à compléter le fonds d’intervention destiné aux entreprises adhérentes de l’UIMM à hauteur de 80%.

Equinox, premier bénéficiaire de la nouvelle convention. Pour illustrer par le concret l’intérêt de ce fonds de soutien aux secteurs relevant des métiers de la métallurgie, la cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Bernard Devin, repreneur et directeur général de la société Equinox, de Willems, premier bénéficiaire de ce dispositif renouvelé.

La société Equinox, 17 salariés, conçoit, fabrique et installe des équipements en acier inoxydable pour les grands industriels de l’agroalimentaire, de la chimie, du cosmétique et de la pharmaceutique. En 2016, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 M€. Elle élabore des équipements en inox tels que des cuves, des réacteurs (ou fondoirs), des tours de séchage, des cyclones (fabrication de poudre), des filtres, des échangeurs de chaleur (ex-chauffeurs pour le chocolat) et des dispositifs de récupération de poudres ou de granulés dénommés écluses rotatives. Par son savoir-faire, Equinox est prestataire fournisseur de Roquette, Lesaffre, Delpharm, Chanel, L’Oréal, Ingredia, Euroserum, Procter & Gamble, Chocmod, Cemoi…

C’est en 2009 que Bernard Devin a repris la société en engageant un projet de développement d’une nouvelle gamme d’écluses suite au retour d’expérience de ses clients. La réalisation des études et la fabrication des deux premiers prototypes de ces nouveaux équipements ont été financés en interne. Finorpa PP accompagne le projet de développement qui vise à offrir une gamme de produits en complément de l’activité de service. Ces produits doivent apporter à la société une meilleur valeur ajoutée et une récurrence d’activité pour les prochaines années.

Les clés du succès résident dans le savoir-faire de la société, la capacité de l’équipe à mener sa stratégie de développement et sur le parc de clients établis (400 écluses installées) qui a un besoin de renouvellement. Au final, Finorpa PP intervient pour un montant de 100 000 € en prêt participatif (sur fonds UIMM) pour favoriser le développement de la société Equinox.