Projet "Dk’Plus de Mobilité" de la communauté urbaine de Dunkerque

La cadence des travaux s’accélère

Publié dans l'édition Nord N. 8839 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Place Jean-Bart.

 

En septembre 2018, Dunkerque sera la première agglomération française de plus de 200 000 habitants à proposer à ses concitoyens de circuler gratuitement en bus. La gratuité du bus est déjà opérationnelle dans l’agglomération tous les week-ends et jours fériés. Et les premières enquêtes sont encourageantes, puisque la fréquentation du bus durant ces périodes est en hausse de 30%. Mais, avec ce service, c’est un projet plus général de modernisation du réseau de transports en commun qui a vu le jour, entraînant dans son sillage la définition d’un nouveau plan de circulation, d’un plan de stationnement revu et corrigé en conséquence, ainsi que de nouveaux aménagements en cœur de ville. Le tout moyennant 65 M€ d’investissement. Dans quelques mois, par exemple, l’une des artères longeant la place Jean-Bart sera piétonne, des auvents apparaîtront sur les trottoirs élargis, des aménagements paysagers viendront ponctuer le cheminement en cœur de ville, de nouveaux parkings ouvriront progressivement en périphérie du centre-ville… Le projet, baptisé « Dk’Plus de Mobilité », ambitionne en effet «d’aménager et d’embellir la ville, de connecter toute l’agglomération, d’améliorer la mobilité et de préserver l’environnement, et de réduire les inégalités face à la mobilité». Le réseau de transports en commun sera donc gratuit, mais aussi plus efficace, plus rapide grâce à une fréquence de passage de dix minutes et un centre d’agglomération accessible en vingt minutes, plus lisible avec de nouvelles lignes et une organisation optimisée. Depuis quelques semaines, l’agglomération dunkerquoise est donc en chantier. Un vaste chantier qui doit permettre à la collectivité de tenir ses engagements et de respecter les délais. «Le plus gros des travaux va être réalisé durant les périodes les plus calmes, au cœur de l’été. Puis les différentes opérations vont s’enchaîner, tout en tenant compte du calendrier des festivités de la ville, soulignait Bernard Montet, conseiller délégué à l’urbanisme commercial à la communauté urbaine de Dunkerque. La cadence est importante et les travaux sont concentrés pour offrir rapidement un cœur de ville réaménagé et rénové à la population», concluait ce dernier. Parmi les nouveaux aménagements, le centre-ville disposera par exemple d’un nouveau mobilier urbain, d’un nouvel éclairage public, mais aussi de kiosques mobiles installés place Jean-bart pour permettre des animations ponctuelles ou à des commerçants de proposer des nouvelles activités, à des commerces éphémères de s’installer…