À AUDINGHEN, L’INAUGURATION DE LA MAISON DES DEUX CAPS

Les Caps ont un centre

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9648 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Entre ciel et mer, les caps Blanc-Nez et Gris-Nez représentent ce qu’il y a de plus marquant sur la Côte d’Opale. D’Escalles à Wimereux, ils enserrent la baie de Wissant derrière laquelle se tient désormais la Maison des Deux Caps, dont l’inauguration s’est déroulée le 7 juillet dernier.

D.R.

Sous le soleil estival de la Côte d’Opale, la Maison des Deux Caps jouxte le dernier carrefour avant la Côte. L’équipement est au centre d’un spot touristique qui rassemble le musée de la guerre et un camping.

La Maison des Deux Caps est un projet du Département du Pas-de-Calais. Présent dès le lancement de l’opération “Grand Site” menée par l’ancien président Dominique Dupilet, le lieu a pour mission d’accueillir et d’informer les publics, nombreux, de passage. “Cet espace de visite (…) se veut pédagogique, ludique, historique et culturel”, a rappelé Michel Dagbert, président du Conseil départemental.

Si la Maison est ouverte depuis trois ans, l’espace scénographique vient d’être terminé. Scandé par sept séquences qui forment le parcours, l’itinéraire donne à voir les contrastes de lumière, un aperçu de la faune et de la flore, égrène diverses anecdotes propres au territoire. En outre, l’équipement abrite les personnels affectés à la gestion du projet “Grand Site de France-Les Deux Caps”. C’est dans l’ancienne ferme réhabilitée du lieudit d’Haringzelle, à Audinghen, qu’a pris place un espace scénographique qui montre les atours des caps Gris-Nez et Blanc-Nez, patrimoine naturel hors pair de la région. Initialement prévu sur le mont Hubert, l’idée fut rapidement abandonnée vu les surcoûts.

Plus de 6 000 m² pour un point nodal de la Côte d’Opale. Le projet de construction s’est établi sur une surface de plus de 1 100 m² concernant les bâtiments (accueil, scénographie, administration, boutique). A l’extérieur, la cour centrale et le parking s’étalent sur un demihectare. En tout, les espaces peuvent contenir jusqu’à 239 personnes.

Restaurant, hôtel et commerce. C’est une offre qui se veut complète, avec une présence significative d’acteurs privés à travers le restaurant (60 places), l’hôtel (9 chambres) et la boutique (Cap Nature).

Le Département du Pas-de-Calais assure quant à lui l’accueil, les visites et la direction opérationnelle du projet “Grand Site de France”. Entre son ouverture en juillet 2014 et la fin de l’année 2016, la fréquentation totale cumulée s’est affichée à plus de 30 000 visiteurs, un chiffre à mettre en perspective avec celui des 2,2 millions de visiteurs venant admirer les Caps…

Soutien financier de l’Europe. Le coût total de l’équipement doit beaucoup aux fonds européens qui en constituent près des deux tiers (1,605 million d’euros), le Département ajoutant 1 million d’euros pour boucler le budget.

Les questions budgétaires resteront d’actualité au moment où le Département engage les démarches en vue du renouvellement du label “Grand Site de France”. L’objectif touristique à l’origine visait 3 millions de visiteurs.