Elles ont été créées en partenariat avec les CCI territoriales

Les sociétés locales d’investissement de Groupe IRD fêtent leurs 10 ans

Publié dans l'édition Nord N. 8841 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

«Petit poisson deviendra grand», dit l’adage. Derrière chaque opération de financement en fonds propres engagée dans des TPE/PME par les sociétés locales d’investissement (SLI) du Groupe IRD, il y a l’espoir, non affirmé comme tel il est vrai, que cet adage s’applique à l’une des entreprises accompagnées par ces fonds d’investissement atypiques issus du partenariat avec les CCI territoriales Côte d’Opale, Grand Lille, Artois et Grand Hainaut. Partenaires clés de la croissance des entreprises, elles contribuent à la création et au maintien d’emplois, tout en accompagnant les chefs d’entreprise dans leurs projets de croissance et de développement. Au total, entre 2006 et 2016, ce sont 5,7 M€ qui ont été injectés dans 96 entreprises, participant à la création de 350 emplois nets. Ce qui fait dire à Marc Verly, directeur général du Groupe IRD, qu’«en dix ans, ce dispositif a fait ses preuves, en toute discrétion, sur de petites opérations. Certes, nous sommes loin des coups d’éclat médiatiques, des levées de fonds spectaculaires, mais dans l’apport de solutions leviers de croissance, le service utile aux entrepreneurs ancrés dans l’économie réelle», tout en s’interrogeant : «une des voies à suivre dans la lutte contre le chômage, dans un pays où l’Etat-providence est à bout de souffle ?». On devine aisément la réponse. De quoi mériter un coup de projecteur sur ces «détecteurs de talents et de projets à potentiel (et) formidables accélérateurs de croissance (qui allient) l’expertise terrain des équipes de la CCI et l’expertise financière et entrepreneuriale du Goupe IRD », dont l’interlocuteur est Laurent Thorez, directeur de participation.

Jusqu’à 150 000 €. Les entreprises ciblées par ces quatre fonds doivent répondre à l’objectif d’un renforcement de leurs fonds propres sont des PME/PMI en création, en phase de développement ou de croissance externe, ou encore en phase de transmission ou de reprise. C’est ainsi que l’an dernier, pour les 11 opérations réalisées pour un total approchant les 700 000 €, les montants moyens d’intervention ont été de 75 000 €, avec possibilité de monter jusqu’à 150 000 €. Ces fonds accompagnent au travers d’une intervention toujours minoritaire (5 à 20% de détention de capital en général) et sur des durées de cinq à sept ans, sauf précisions contraires en fonds propres (capital, obligations convertibles, comptes courants…). Les interventions s’accompagnent de suivis personnalisés. Les comités d’agrément sont composés de chefs d’entreprise avec, le plus souvent, des professionnels du territoire. Les prises de participation sont toujours minoritaires. Particularité : pour des montants supérieurs, ces fonds peuvent co-investir avec les autres filiales du Groupe IRD ou avec d’autres acteurs régionaux, comme Artois investissement, outil de la CCI Artois.

Grand Lille expansion : 25 interventions. SAS au capital de 3 219 000 € détenue par Alliansys (Nord création) à 57% et CCI Grand Lille à 43%, avec pour présidente Annick Berrier et directeur général Thierry Dujerdin, Grand Lille expansion a été créée en 2014 et a pour zone d’intervention la Flandre-Intérieure, le Douaisis et l’Audomarois-Ternois. Elle est issue de la fusion de Douaisis expansion, Flandre expansion et Saint-Omer expansion et accompagne pour les tickets pouvant monter jusqu’à 320 000 €. Grande Lille expansion a accompagné un total de 25 entreprises, parmi lesquelles ADES (maintien à domicile de personnes dépendantes), Auddice (bureau d’études spécialisé dans l’environnement), Audo express (transport routier de proximité), la brasserie L’Angelus, SETG (services et solutions de gestion pour les PME), Terres des Lys (agroalimentaire).

Côte d’Opale expansion : 16 interventions. SAS au capital de 1 465 000 €, elle a pour président Marc Verly et pour actionnaires Alliansys (Nord création) à 58,02%, CCI Littoral Hauts-de-France à 27,30% et des personnes physiques pour 14,68%. Créée en 2008, elle est une société de capital-investissement à vocation territoriale dotée d’un capital de 1,46 M€. Elle accompagne jusqu’à 146 000 € . Sa zone d’intervention est le territoire du Littoral Hauts-de-France. Elle a réalisé à ce jour 16 interventions, parmi lesquelles Tea Together (confitures bio), Philippe Olivier (affineur), Somarail (entretien de rails pour voies privées), Biro (véhicules électriques), et Flash-Elect (électricité).

Artois expansion : 17 opérations. Cette SAS au capital de 800 000 € que préside Marc Verly a pour actionnaires Alliansys (Nord création) à 87,5% et la SARL Artois investissement (CCI Artois et Caisse d’épargne Nord France Europe, aujourd’hui Hauts de France) à 12,5%. cette société de capital-investissement à vocation territoriale et intervient pour des montants compris entre 20 000 € et 100 000 € par projet et pour une durée de quatre à sept ans. Sa zone d’intervention est le territoire de l’Artois et elle cible les TPE/PME/PMI appartenant aux secteurs de l’industrie, du commerce de gros et du e-commerce (produits high-tech) et des services. 17 opérations sont à mettre à son actif dont LTS-Location Thermique Service ( location de chaudières industrielles), Maxei (fabrication de machines spéciales), AES Dana (informatique et réseaux, méthanisation), Ecotep (génie climatique) et ACM Savary (fabrication de spires et négoce de matériels de parcs et jardins).

Grand Hainaut expansion : 38 opérations. SA au capital de 1 868 000 € présidée par Michel Bauchot, avec comme directeur général Thierry Dujardin et actionnaires Groupe IRD à 53,62%, CCI Grand Hainaut à 40,99%, des entreprises et des banques à 4,55% et des personnes physiques à 0,84%, cette société créée en 2010 de capital-investissement à vocation territoriale est dotée d’un capital de 1,867 M€. Son territoire d’action est celui des arrondissements d’Avesnes-sur-Helpe, Cambrai et Valenciennes. Au suivi personnalisé s’ajoute un accompagnement du chef d’entreprise. Le montant d’intervention peut atteindre jusqu’à 186 euros. Depuis sa création, ce fonds a réalisé 38 opérations parmi lesquelles DIC Technology (automatismes et robots industriels), Tetra structure (fabrication de pondeuses à béton), Mineur Bécourt (fabrication de portes spéciales), CCCP (conception de serious games secteur médical), Goblet Daumas (fabrication de prothèses dentaires) et Placedesenergies.com (groupements d’achat en énergie).

A noter que Groupe IRD intervient aussi sur d’autres territoires. La Lorraine au travers de la société Ader investissements créée en décembre 2007 avec un groupe d’actionnaires régionaux et qui est une société de capital-risque de proximité au service des TPE/PME lorraines, avec là encore l’objectif de renforcer les fonds propres des PME-PMI dans le cadre de projets de primo-développement, de développement ou de transmission d’entreprise. Et PACA à travers la société 2C Invest, société de capital-investissement créée en 2010 en partenariat avec la CCI du Var, l’Union patronale du Var et l’établissement de crédit Somupaca. Cette société s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés dans la région PACA dans tous les secteurs d’activité, sauf la promotion immobilière, les activités financières et agricoles.

 

 

ENCADRE

 

En quelques chiffres

• 4 territoires : Grand Lille expansion, Côte d’Opale expansion, Artois expansion et Grand Hainaut expansion

• 5,8 M€ injectés dans 96 entreprises

• 350 emplois nets créés

• 61 entreprises accompagnées actuellement, pour un total de 1 080 salariés