Royal Dentelle

Une belle histoire familiale et une passion

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9648 par

Royal Dentelle a inauguré dernièrement à Wimereux sa quatrième boutique de vente de lingerie sur la Côte d’Opale. Derrière ces établissements voluptueux, royaume de la dentelle, se cachent une histoire familiale et une passion. Nous avons levé le voile de dentelle pour découvrir l’histoire de cette passion en rencontrant Pierre Courbot, son dirigeant créateur.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La Gazette : Pierre Courbot, d’où vous vient cette passion pour la dentelle de Calais ?

Pierre Courbot : Né en 1965 à Calais, je suis issu d’une famille de dentelliers. Mon grand-père a fondé les Établissements Courbot-Canelle en 1936, entreprise de fabrication de dentelle de Calais, cette fameuse dentelle Leavers. Mon père a poursuivi son exploitation jusqu’en 1973. Après des études scientifiques, j’ai intégré l’entreprise Desseilles à Calais, où j’ai occupé des fonctions de responsable à l’ordonnancement et à l’échantillonnage. Après le service militaire, attiré par la branche commerciale, je suis parti d’un constat simple : Calais, capitale mondiale de la dentelle n’avait aucun magasin qui vendait de manière spécialisée de la dentelle à Calais.

 

D’où la création de l’enseigne Royal Dentelle ?

En effet, le 1er octobre 1988, j’ai ouvert à 23 ans une première boutique à l’enseigne Royal Dentelle boulevard Clemenceau à Calais, près de l’Office de tourisme et de la fameuse rue Royale. J’y vendais des nappes, napperons, articles cadeaux et souvenirs divers à base de dentelle de Calais, un peu de prêt-à-porter et déjà de la lingerie. Le succès fut immédiat. L’année suivante, j’ouvrais un petit atelier de confection d’ameublement, puis un nouveau magasin boulevard Lafayette à Calais. De fil en aiguille, la petite entreprise comptera jusqu’à 18 personnes en 1997 entre les différents magasins : trois boutiques en lingerie, un magasin de cadeaux-souvenirs, un magasin de robes de mariée et un dans le cadeau décoration et arts de la table (enseigne Aux Champs Élysées, place d’Armes à Calais) ainsi qu’une affaire de gros en dentelles et de confection.

 

Arrive la suppression du duty free en 1999. Que se passe-t-il ?

Effectivement, arrivent les années sombres de la suppression du duty free qui amenait beaucoup de clientèle anglaise, le développement du centre Cité Europe et Marques Avenue, déjà quelques migrants, la désertification du centre-ville par les grandes enseignes qui préfèrent la périphérie, la baisse de la fréquentation touristique. A cela s’ajoute un appauvrissement de la population avec la hausse du chômage due à la fermeture de nombreuses entreprises. J’ai commencé à vendre mes boutiques et recherché un relais de croissance. Ainsi, j’ai eu l’opportunité, en avril 2001, de trouver un beau pas-de-porte boulevard Daloz au Touquet. Puis, face au succès de cette diversification, j’ai cédé au fur et à mesure mes activités sur Calais et fermé mon dernier magasin en 2011. Après un seul magasin entre octobre 2011 et mars 2013, j’ai poursuivi en avril 2013 avec une nouvelle opportunité sur Etaples, puis, en 2014, avec l’ouverture rue Saint-Jean au Touquet de l’enseigne Sans Dessus Dessous, cette fois sur un nouveau concept de vente de lingerie basée sur des petits prix et des collections en «outlet».

 

D.R.

La boutique Royal Dentelle est bien en vue boulevard Daloz au Touquet.

 

Et vous voilà désormais à Wimereux…

En incorrigible entrepreneur, constatant l’absence de boutique en lingerie sur Wimereux, jolie station balnéaire fréquentée par une clientèle belge et anglaise, j’ai découvert un nouveau pas-de-porte, rue Carnot, pour ouvrir une nouvelle et quatrième boutique, Royal Dentelle, confortant ainsi mon implantation sur la Côte d’Opale.

 

D.R.

L’intérieur voluptueux de la boutique Royal Dentelle de Wimereux.

 

D.R.

Lors de l’inauguration de la boutique de Wimereux, même les sablés (biscuiterie La Sablière) étaient dans le ton.

 

D’autres projets sont-ils envisagés ?

Oui ! La prochaine étape est d’assurer une communication plus large sur les réseaux sociaux et de revisiter mon site internet. J’espère finaliser cette phase pour les 30 ans de la société, le 1er octobre 2018.

 

Encadré :

Plus d’informations sur les boutiques de présentation et de vente Royal Dentelle :

. Royal Dentelle boulevard Daloz au Touquet-Paris-Plage (ouvert 7j/7)

. Sans Dessus Dessous rue St-Jean au Touquet-Paris-Plage (fermé mercredi matin)

. Royal Dentelle rue de Rosamel à Etaples (fermé dimanche et lundi)

. Royal Dentelle rue Carnot à Wimereux (fermé dimanche après-midi et lundi)

. Facebook : Royal Dentelle Le Touquet