Au coeur de Capécure

Delanchy Copromer inaugure sa plate-forme

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9651 par

La nouvelle plate-forme logistique de Delanchy Copromer transports, au cœur de Capécure, a été inaugurée le 25 juillet par la directrice générale Brigitte Delanchy et les autorités de la Ville et du Port de Boulogne-sur-Mer. Elle devient le « vaisseau amiral » du groupe familial né en Bretagne.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Filiale du groupe de transport et de logistique Delanchy, Copromer dispose désormais de 10 000 m² d’espace pour sa plate-forme, qui met à la disposition de toutes les enseignes de la grande distribution et des grossistes en produits de la mer des espaces dédiés : bureaux, entrepôts réfrigérés, quais de réception et d’embarquement. Dans ce hub, s’effectuent la préparation de commandes, le conditionnement, la pose de codes-barres, le dédouanement, le groupage stockage et la livraison, garantie dans toute la France du jour A au jour B. Le soir même, le poisson qui a été débarqué le matin à Boulogne est livré au pavillon de la marée au MIN de Rungis.

«Ce nouvel équipement, réalisé en un temps record, consacre le statut de porte d’entrée de l’Europe du nord du port boulonnais, explique Brigitte Delanchy, et correspond aux ambitions économiques et sociales de l’entreprise familiale, comme en témoignent les chiffres clés du projet : un investissement de 10 millions d’euros, 220 emplois pérennisés, 30 emplois créés.» A l’occasion de cette inauguration, Delanchy a eu le plaisir de recevoir la visite d’Energy Observer, premier bateau 100% écologique que le groupe soutient depuis l’origine du projet.

Jusqu’à 3 000 tonnes par semaine. Acteur majeur du transport des produits de la mer sous température dirigée positive, la société créée par Joseph Delanchy en 1968 (avec une  ligne Lorient-Lyon) était présente au cœur de Capécure depuis plus de vingt ans, lorsqu’elle a racheté le transporteur local Copromer. Le site boulonnais, fort déjà de 220 collaborateurs (dont 100 préparateurs de commandes) et de 50 camions, livre dans toute la France (pour 85% de son activité), mais aussi dans les pays limitrophes, principalement l’Italie. «Certains jours avant les fêtes de fin d’année, explique le responsable de la plate-forme, on peut traiter et expédier jusqu’à 550 tonnes de produits en 24 heures. Nous ne travaillons qu’en flux tendus et nous ne pouvons donc souffrir d’aucun retard.»

Le rachat d’un bâtiment public. Cette opération a été permise par la privatisation d’un bâtiment appartenant à la communauté d’agglomération du Boulonnais. Delanchy, après une rencontre avec les élus de la CAB, Frédéric Cuvillier et Jean-Loup Lesaffre, a en effet racheté, pour un million d’euros, l’un des quatre bâtiments collectifs de marée (le rouge), parallèle à celui qu’il occupait déjà (le bleu), pour le rénover et accueillir un vaste entrepôt de logistique de produits agroalimentaires frais et ultra frais. Le chantier s’est achevé avec la construction d’un nouveau bâtiment réunissant les deux autres pour former un vaste ensemble en U, d’une surface de 10 000 m² au lieu des 2 000 m² du premier bâtiment.

Delanchy Copromer dispose désormais de 10 000 m² de locaux et d’entrepôts au cœur du port de Boulogne.

Au total, ce groupe européen indépendant possède 35 agences en France et 2 en Italie, plus de 1 000 camions, et emploie 3 000 collaborateurs. Dans le Pas-de-Calais, il est aussi implanté à Liévin, sur la zone industrielle de l’Alouette.