CONCOURS ORGANISÉ PAR INITIATIVE HAUTS-DE-FRANCE

Les repreneurs mis en lumière à l’occasion des Victoires de l’initiative

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9650 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La 8e édition du concours régional des repreneurs d’entreprise s’est déroulée au Conseil régional, en présence d’une centaine d’invités, fin juin. Initiative Hauts-de-France a récompensé pour la première fois des repreneurs d’entreprise en Picardie.

Depuis huit ans, Initiative Nord – Pas-de-Calais met en lumière et récompense les opérations de reprise de petites entreprises. Aujourd’hui, le concours “Les Victoires de l’initiative” a été repris par la coordination régionale Initiative Hauts-de-France et concerne désormais l’ensemble de la Grande Région. Ce concours régional apporte de la visibilité aux repreneurs, généralement moins en vue que les créateurs… Les Victoires de l’initiative permettent également de montrer au grand public qu’il existe des moyens humains et financiers pour accompagner les projets de reprise. Les dossiers sont en effet étudiés par un jury régional et par la suite accompagnés par l’ensemble des réseaux des partenaires économiques du territoire (Caisse des dépôts, In Extenso, Conseil régional, Crédit mutuel Nord Europe, etc.).

Le réseau Initiative. Initiative Hauts-de-France fédère 20 plates-formes sur l’ensemble du territoire régional, constituant le premier réseau de financement de la création d’entreprise de la région. Chaque porteur de projet se trouve d’ailleurs à moins de trente minutes d’une plateforme. Le réseau Initiatives accorde des prêts d’honneur aux entrepreneurs et joue ainsi un rôle déterminant dans la région auprès d’un grand nombre de porteurs de projet et repreneurs. En 2016, Initiative Hauts-de-France a accompagné et financé 2 014 entreprises (soit cinq créations ou reprises par jour), ce qui représente 5 145 emplois créés ou maintenus. Le réseau, c’est également plus de 20 millions d’euros de prêts d’honneur engagés et plus de 100 millions d’euros de prêts bancaires associés, soit 11 millions d’euros injectés dans l’économie régionale chaque mois…