À Escalles, reconversion pour Frédéric Vincent

« Loisirs 2 Caps » : ludique et pédagogique

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9652 par

Frédéric Vincent, à mi-temps de sa trentaine, laisse de côté son job de commercial pour créer un parc de loisirs. Il investit toutes ses économies dans «Loisirs 2 Caps» où petits et grands peuvent s’ébattre tout en étant amenés à réfléchir et à agir pour la protection de l’environnement. Chez M. Vincent, on ne bronze pas idiot, on allie le ludique au pédagogique.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Lorsque le commercial qu’il fut durant quinze ans délaissait son costume, Frédéric Vincent se muait en militant écologique. Pas au plan politique mais en se confrontant aux réalités du terrain. Depuis 2006, il anime une association, «Nature propre 62», qui se consacre au nettoyage de la nature. M. Vincent a prolongé cette action physique par des séances de sensibilisation dans les écoles et les centres aérés.

Installation à Escalles. Aujourd’hui âgé de 36 ans, Frédéric Vincent réfléchit depuis longtemps à transformer le hobby en profession. L’an dernier, il se décide. Opportunément, le jeune homme originaire de Frethun dispose à Escalles, station balnéaire du cap Blanc-Nez, d’un bâtiment familial qui répond à ses desseins. En octobre 2016, une SAS est créée. Au cœur de l’hiver, c’est parti pour trois mois de travaux pour aménager le site… Ayant fait le choix de mener les travaux sans concours bancaire, le jeune entrepreneur résume la situation d’une phrase : «Tout ce que j’ai gagné en quinze ans, je l’ai dépensé en trois mois !» Son association étant partie prenante du projet, M. Vincent est soutenu par la Ville de Calais, l’agglomération Grand Calais Terre et Mer et par le programme « Leader » de l’Union européenne.

Un parc pour petits et grands. Le parc « Loisirs 2 Caps » comprend une quinzaine d’activités. Celles-ci marient l’action (chasse aux sacs plastique, déchets symbolisés par des cubes de mousse, mise en relation de déchets avec les différents types de poubelles, etc.) et la réflexion (réponses à donner à des quiz simples, visionnage de vidéos sur le thème de la protection de l’environnement). Le tout dans une ambiance ludique où les visiteurs utilisent tour à tour des kartings à pédale, des quads électriques, des laser-games, etc. Les attractions sont habilement réparties entre l’intérieur et l’extérieur. Utile en cas d’intempéries… M. Vincent présente le parc «pour petits et grands», souhaitant que la visite soit prolongée «par des échanges familiaux». À noter la présence dans le parc d’un espace anniversaire où ceux qui le fêtent sont reçus avec les honneurs dus à leur rang. Un partenariat avec Toy « R » Us permet de gâter les plus jeunes.

Un programme chargé. Ouvert depuis le 26 juin, « Loisirs 2 Caps » accueille le public toute la journée, sans réservation. L’entrée est fixée à 6 euros (gratuit jusqu’à trois ans). «L’enjeu est de rendre le loisir éducatif accessible à tout le monde, explique Frédéric Vincent. Voilà pourquoi j’ai institué ce tarif ‘démocratique’. Je mise sur la durée pour amortir mon investissement.» L’ouverture, tous les jours, se prolongera jusqu’au 15 septembre. Au-delà, jusqu’aux vacances de Toussaint, le parc sera ouvert les mercredis, samedis et dimanches. Ensuite viendra pour M. Vincent une longue suite de démarches commerciales pour préparer la saison 2018. Un programme chargé pour l’entrepreneur qui ne lui fait pas peur, lui qui révèle «ne pas avoir l’impression de se lever le matin pour aller travailler». Passion, quand tu nous tiens…

Frédéric Vincent à l’entrée du parc « Loisirs 2 Caps ».