À Calais, le fast food veut rajeunir et verdir son image...

Mc Donald’s change d’emplacement

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9652 par

Jugé obsolète par son gérant, l’ancien restaurant de la chaîne américaine de hamburgers dans la zone commerciale La Française va fermer et laisser place à un nouveau restaurant dans l’écoquartier Coubertin, en face du lycée du même nom, créant 32 nouveaux emplois… et la polémique. Natacha Bouchart, maire de Calais, est optimiste quant à l’implantation […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Jugé obsolète par son gérant, l’ancien restaurant de la chaîne américaine de hamburgers dans la zone commerciale La Française va fermer et laisser place à un nouveau restaurant dans l’écoquartier Coubertin, en face du lycée du même nom, créant 32 nouveaux emplois… et la polémique.

Natacha Bouchart, maire de Calais, est optimiste quant à l’implantation du fast-food en face du lycée Coubertin. McDonald’s a signé une charte concernant l’emploi avec l’édile : «Cette charte nous engage à maintenir ces 32 nouveaux emplois en CDI, les former et les accompagner dans leur évolution», fait valoir Amédée Jégo, entrepreneur franchisé. «C’est une charte importante qui engage l’enseigne dans les futurs emplois qui vont être créés», ajoute Natacha Bouchart. «Les salariés de McDonald’s se voient proposer un plan de carrière au cours duquel ils ont la possibilité de progresser et de faire valider leurs acquis par des diplômes reconnus», poursuit le gérant des restaurants calaisiens. Les salariés de l’ancien McDo de la zone de La Française seront transférés à Coubertin et 32 nouveaux emplois seront donc créés à l’occasion de ce transfert. L’aménagement du restaurant suivra la charte des autres fast-foods de la marque dans le Calaisis et l’implantation dans l’écoquartier sera importante pour l’image du restaurant. D’autre part, le bâtiment en lui-même est écoresponsable, avec une pompe à chaleur, une électricité verte…

Une implantation qui fait débat. Si l’implantation d’un McDonald’s dans l’écoquartier Coubertin occasionne l’arrivée de 32 nouveaux emplois sur le bassin d’emploi du Calaisis, les Calaisiens semblent de plus en plus sensibles aux produits proposés par la marque au M. Réponse, à l’unisson, de Natacha Bouchart et d’Amédée Jégo : les clients du restaurant ont le choix dans les produits. «Bien sûr qu’il ne faut pas prendre un gros hamburger, une grande frite, une grande boisson et une glace pour accompagner le tout, avance le franchisé. Mais c’est la même chose que dans tous les restaurants.» Pour Amédée Jégo, la mauvaise image de Mc Donald’s est un «cliché» : «Aujourd’hui, on a tout à fait le choix de manger sainement et équilibré chez Mc Donald’s.» L’entrepreneur avance la possibilité pour les parents de choisir le menu des lycéens susceptibles de manger dans son restaurant. Il n’empêche que l’implantation du fast-food à quelques pas d’un lycée continue à faire grincer quelques dents…

CAPresse

Situé en face du lycée Coubertin, le nouveau Mc Donald’s ne devrait pas avoir trop de mal à trouver son public…