Le PAarc à Gravelines

Des investisseurs pour le volet «tourisme »

Publié dans l'édition Nord N. 8852 par

Thibaut investissements (Calais) et Nature & Vacances (Ghyvelde), deux entreprises privées, ont accepté d’investir dans deux beaux projets d’hébergements touristiques sur le PAarc, immense zone de loisirs et de sport en cours d’aménagement dans un cadre naturel et verdoyant, à cheval sur les communes de Gravelines et de Saint-Georges-sur-l’Aa.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Bernard Faucon, élu au SIVOM en charge du PAarc, Bertrand Ringot, maire de Gravelines et président du SIVOM, et Claude Charlemagne, maire de Saint-Georges-sur-l’Aa, pendant la conférence de presse du 4 octobre.

Le président du SIVOM des Rives de l’Aa et de la Colme et maire de Gravelines, Bertrand Ringot, ne cachait pas sa satisfaction, le 4 octobre dernier, lorsqu’il a dévoilé le nom des deux investisseurs privés qui vont porter le projet d’hébergements touristiques sur le PAarc. Il faut dire que ce dossier était dans l’air depuis longtemps. «Le PAarc, c’est 175 hectares de nature, de sport, de loisirs et de tourisme en construction depuis presque dix ans. Je crois qu’il fallait laisser au projet le temps de se faire afin que les investisseurs puissent bien se rendre compte du potentiel de cet équipement. C’est chose faite aujourd’hui», a-t-il commenté. Porté par le SIVOM des Rives de l’Aa et de la Colme qui en est le maître d’ouvrage, le PAarc est en construction depuis 2008, pour un investissement de 23 millions d’euros. Après la finalisation du pôle sportif autour du stade nautique olympique inauguré en 2011, la création du pôle nature et loisirs a débuté en 2013 : une zone humide a été aménagée et un deuxième plan d’eau, creusé. Il accueillera au premier semestre 2018 un téléski nautique. Le projet de l’investisseur belge Ecocâble Sport prévoit également l’implantation d’un restaurant avec jeux terrestres. L’annonce faite par Bertrand Ringot donne donc le coup d’envoi du troisième et dernier volet du PAarc : le tourisme.

Intertitre

Un hôtel, un parc résidentiel, deux salles de réunion

Thibaut investissements, une entreprise calaisienne qui possède déjà plusieurs hébergements hôteliers dans la région, s’est porté acquéreur d’un terrain d’1,7 hectare, le long du stade nautique olympique, à l’entrée du PAarc. Son projet prévoit la construction d’un hébergement de 120 à 150 lits, comprenant un hôtel trois étoiles et une auberge de jeunesse. Un restaurant panoramique de 150 couverts et deux salles de réunion ou de séminaire complètent l’offre.

L’entreprise Nature & Vacances (Ghyvelde), qui possède une grande expertise dans l’hébergement de plein air, a, pour sa part, acquis une parcelle de 3,4 hectares dans le prolongement du terrain dédié à Thibaut investissements. Elle souhaite y implanter un parc résidentiel de loisirs, avec piscine chauffée, d’environ 150 emplacements. Très ambitieuse, l’entreprise imagine déjà, d’ici deux à trois ans, un second parc résidentiel le long du bras mort de l’Aa, sur environ 10 hectares, et une capacité d’accueil de 250 hébergements atypiques. Ces deux projets, qui devraient voir le jour à l’horizon 2020, doivent conforter les ambitions touristiques de Gravelines qui s’appuie sur son excellente situation géographique pour capter la clientèle eurorégionale.