Project City 2017

Dessiner la ville du futur

Publié dans l'édition Nord N. 8852 par

Quels impacts urbains des JO 2024 pour la région ? Comment sera la ville de la troisième révolution industrielle ? Et quid du meilleur projet urbain connecté de l’année ? La 6e édition du salon Project City fera le point sur ces questions les 17 et 18 octobre 2017 à Lille Grand-Palais.

Project City

Salon Project City.

Architectes, paysagistes, urbanistes, professionnels de l’aménagement, collectivités, industriels, investisseurs… sont attendus sur ce salon régional dont l’objectif «est d’offrir aux professionnels du secteur de l’expertise et de la créativité dans l’aménagement urbain, pour construire la ville du futur», explique Christophe Gabreau, directeur de Standing Events et organisateur de l’événement. Cette année, deux problématiques seront développées. La première  concerne les enjeux d’un territoire connecté en matière de qualité de vie. Pour Béatrice Auxent, présidente du Conseil régional de l’ordre des architectes Nord – Pas-de-Calais et membre du comité de pilotage du salon Project City, il devenait urgent d’aborder cette thématique : «Plus ça va, plus les domaines sont éloignés. Il y a une réflexion sur les villes intelligentes qui ne croise pas toujours celle sur l’aménagement urbain. Ce salon permet d’anticiper pour essayer d’éviter les effets pervers de la massification et d’autres erreurs du passé, notamment des villes de la première révolution industrielle que l’on ne cesse aujourd’hui de corriger. Il faut réfléchir sur cette ville de la troisième révolution industrielle.» Sur cette thématique, interviendront notamment Laurent Allard, directeur général d’OVH, Guillaume Delbar, maire de Roubaix, ou Claude Lenglet, consultant troisième révolution industrielle et urbanité.

Christophe_Gabreau Project City

Christophe Gabreau, directeur de Standing Events qui organise Project City 2017.

La seconde thématique concerne la gouvernance : «Quelles sont les parties prenantes et les échelles pertinentes pour un territoire de projet cohérent ?». Pour Christophe Gabreau, cette question est primordiale lorsque différentes entités sont impliquées dans un projet : un département, une métropole, une région… Il faut bien identifier chaque acteur, son champ d’action, son pouvoir de décision. «C’est important de bien coordonner toutes les parties prenantes, parfois, on va trop vite», souligne notre organisateur. D’ailleurs, une conférence évoquera l’impact urbain de candidatures et de grands événements internationaux pour les Hauts-de-France. La venue possible de l’Agence européenne du médicament, l’organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024 ou le projet d’Exposition universelle en France en 2025 pourraient véritablement apporter de profondes transformations dans le paysage régional.

 

Projet de l'Agence Européenne du Médicament ©keurk

Projet de l’Agence européenne du médicament. ©keurk

Intertitre

Grand Prix des territoires connectés

Différents focus seront proposés sur des projets urbains en France et au Canada, avec à chaque fois l’intervention pendant 45 min d’un trio «concepteur – donneur d’ordre public – industriel». En région, on pourra ainsi découvrir le projet Live Tree de l’Université catholique de Lille, qui vise à mettre en place une université zéro carbone à horizon 2035 ; la solution web applicative «Les événements emploi-formation du Boulonnais» pour favoriser l’implication des acteurs de l’emploi ; ou  le projet de transition numérique  de la Ville de Fourmies, pour rompre l’enclavement géographique de la ville. Ces projets participeront à la première édition du Grand Prix Project City-Territoire connecté, «pour mettre en exergue l’apport des nouvelles technologies dans l’aménagement urbain», précise Christophe Gabreau qui, en six ans, a vu évoluer ce salon : «Au début de Project City, nous présentions des techniques utilisées. Aujourd’hui, nous cherchons à être à la pointe de l’innovation des projets urbains.»

Project city

Salon Project City.

ENCADRE

Chiffres clés

• 1 800 participants

• 90 experts nationaux et internationaux

• 16 projets urbains présentés

Phrases à mettre entre guillemets en gros dans le texte :

«Dans un projet, c’est important de bien coordonner toutes les parties prenantes, parfois, on va trop vite.» Christophe Gabreau

«Nous cherchons à être à la pointe de l’innovation des projets urbains.» Christophe Gabreau